LA FORMATION À DISTANCE : UNE FORCE POUR L’AUTO-PERFECTIONNEMENT

cmr2.jpg

LA FORMATION À DISTANCE : UNE FORCE POUR L’AUTO-PERFECTIONNEMENT

Adjudant Vincent R. Gagnon
Collège militaire royal de Saint-Jean

Centre de perfectionnement professionnel des militaires du rang
Facilitateur pour le cours de qualification intermédiaire en leadership

Depuis un certain temps déjà, les Forces canadiennes déploient des efforts pour devenir réellement une institution apprenante. Cette transformation a été amorcée avec l’élaboration de la Stratégie de défense 2020 et plus spécifiquement, pour les militaires du rang, avec le document Le corps des membres du rang (MR) en 2020. Ce document établit les fondements du perfectionnement professionnel (PP) pour le personnel non-officier. Le PP se veut un processus de développement progressif et continu qui se fonde sur quatre piliers : l’éducation, l’instruction, l’auto-perfectionnement et l’expérience. Pour un bon nombre de militaires, le volet de l’auto-perfectionnement peut être plus difficile à réaliser. Comment jongler avec les impératifs opérationnels, professionnels et familiaux pour atteindre l’objectif souhaité par le PP? La formation à distance semble être une solution tout indiquée. Je vais profiter de ce forum pour relater mon expérience en tant que militaire étudiant à distance.

Depuis 2005, j’ai entamé des études visant mon perfectionnement professionnel et personnel. Que ce soit sous l’égide de la Télé-université (TÉLUQ) ou sous la direction du Collège militaire royal du Canada (CMR), tous les cours que j’ai suivis étaient sous forme d’apprentissage à distance. Ce mode d’enseignement m’a permis de compléter un certificat universitaire ainsi que le Programme d’études militaires professionnelles pour les officiers (PEMPO).

Chaque apprenant peut tirer profit des nombreux atouts qu’offre la formation à distance. Étudier dans le confort de son domicile, dans un espace spécialement prévu à cet effet, a été pour moi l’avantage le plus marquant. Cependant, il est trop facile de se laisser distraire par les à-côtés et c’est pour cette raison que l’endroit et la période de travail sont déterminants.

Outre la tranquillité du domicile, l’apprentissage à distance permet une certaine flexibilité quant à la remise des travaux et le passage des examens. La correction de ceux-ci se fait généralement assez rapidement et les résultats sont communiqués dans des délais très raisonnables. Les travaux sont accompagnés de commentaires constructifs et les professeurs responsables de la formation sont toujours disponibles pour répondre aux questions soit par courriel ou par téléphone.

On peut penser que la formation à distance ne nous permet pas de jouir de l’ambiance de classe, du contact direct avec les autres étudiants et le professeur, de l’échange d’idées qui se déroule normalement en face-à-face. Cette lacune est comblée à distance par les forums de discussion. Ceux-ci nous permettent d’échanger des points de vue, d’émettre des commentaires ou de poser des questions au professeur ou à l’ensemble du groupe. Dans mon expérience, ces échanges ont toujours été constructifs et courtois.

Pour profiter de tous les avantages, l’étudiant doit entreprendre une démarche sérieuse, disciplinée et méthodique. Pour chaque leçon, les plans de cours décrivent avec précision les lectures obligatoires, les travaux à effectuer et les objectifs à rencontrer. Il est alors plus facile de planifier et de répartir la charge de travail. L’important est de ne pas prendre de retard. En 2007, j’ai été contraint de garder seul mon enfant pendant une période de neuf mois alors que ma conjointe était en formation à l’extérieur. Dès son retour, nous avons été mutés pour occuper un autre poste. Pendant ce temps, j’ai suivi huit cours à distance. L’entreprise a été ardue par moments, mais le sentiment d’accomplissement en valait la chandelle.

La formation à distance est devenue pour moi une occasion de développer mon esprit critique. La variété de cours offerts par les diverses institutions m’ont enrichi et m’ont donné des outils pour mieux accomplir mon travail. Le but ultime de cette démarche est d’améliorer mes compétences professionnelles pour en faire profiter l’organisation. Voilà pourquoi je crois que la formation à distance est un multiplicateur de forces pour l’institution qui l’encourage.