Qu’est-ce qui se passe au CMR Saint-Jean

  • Parrainer un étudiant étranger;

  • Pari réussi pour la première édition du déjeuner-conférence des Anciens du CMR Saint-Jean

plus…

Parrainer un étudiant étranger : une initiative du Collège militaire royal de Saint-Jean

Le 27 avril dernier avait lieu au Petit Fort du Collège militaire royal de Saint-Jean, un souper de remerciement aux parrains et marraines des élèves-officiers étrangers qui y étudient dans le cadre du Programme d’instruction de coopération militaire (PICM). Ce souper se voulait aussi une occasion de souligner la fin de la première édition du programme de parrainage.

Mis en place depuis l’automne dernier par le Colonel Jennie Carignan, commandant du CMR Saint-Jean, le programme de parrainage du Collège permet aux élèves-officiers étrangers  du PICM d’être jumelé à des personnes issues de la communauté de St-Jean-sur-Richelieu qui les prennent  sous leurs ailes afin de leur permettre une meilleure intégration dans leur société d’accueil durant leurs études.

Selon le Premier maître de première classe Jean Denis, Directeur de l’Institut de la profession des armes Adjudant-chef Osside, qui, avec sa conjointe, a parrainé un étudiant étranger de la Jamaïque, il s’agit d’une « excellente initiative servant à faciliter l`intégration des étudiants étrangers dans notre pays et de leur faire connaître notre culture et nos coutumes.  Du même coup, c’est une opportunité pour nous, les parrains, de découvrir leur cheminement personnel et professionnel, ainsi que d`élargir nos connaissances des traditions de leur pays d`origine.  Parfait moyen de créer des liens d`amitié. » 

Ce programme est non seulement bénéfique pour l’étudiant, mais il permet aussi aux parrains et marraines de s’épanouir à travers la rencontre d’une autre culture  ainsi que l’opportunité d’apprendre une nouvelle langue, et de mieux comprendre la réalité des militaires étrangers qui viennent étudier chez nous.

Grâce à ce programme et aux parrains et marraines, les militaires étrangers saisissent mieux les réalités d’ici, la culture québécoise, la langue et les défis socioculturels que rencontrent les immigrants qui décident de s’installer au Québec et plus particulièrement dans la région de St‑Jean-sur-Richelieu.

Le Colonel Carignan a donc saisi cette occasion pour remettre aux différents parrains et marraines le médaillon du Collège militaire royal de Saint-Jean en guise de reconnaissance et d’appréciation de leur geste d’altruisme.

La deuxième édition du Programme de parrainage prendra son envol dès l’automne prochain avec l’accueil de nouveaux étudiants étrangers. L’appel est lancé aux intéressés; ceux-ci peuvent communiquer avec le Capitaine François Duplessis, commandant-adjoint de la section du soutien au CMR Saint-Jean au (450) 358-6777, poste 5730, ou par courriel à Francois.Duplessis@forces.gc.ca

***

Pari réussi pour la première édition du déjeuner-conférence des Anciens du CMR Saint-Jean

À l’initiative du Chapitre Fort Saint-Jean du Club des Collèges militaires royaux du Canada et organisé par le Réseau Génie carrières, le tout premier déjeuner-conférence des Anciens du CMR Saint-Jean a eu lieu le 29 avril dernier au Club Saint-James de Montréal, auquel était convié le Colonel Jennie Carignan, Commandant du CMR Saint-Jean, comme conférencière principale.

En présence de plus d’une centaine d’invités et de représentants d’entreprises en vue au sein de la communauté des affaires et académique de la grande région de Montréal, dont Via Rail, ÉTS, le Port de Montréal, Aéroport de Montréal, l’Ordre des ingénieurs du Québec, pour ne citer que ceux-là, le Colonel Carignan a abordé au cours de sa présentation le thème du leadership et comment son exercice et la conception sous-jacente qu’on en a peuvent être des outils de transformation organisationnelle. Selon elle, l’exercice du leadership nous est donné par le droit et l’opportunité que nous accordent ceux sur qui nous l’exerçons. À travers un survol très concis de sa carrière, elle a mis un accent particulier sur ce que doit être un leader. Sans être un motivateur, il doit être crédible et faire ce qu’il dit, car la clé réside dans ses actions. Il doit avant tout créer un bon climat de travail autour de lui, et ne devra jamais confondre le leadership avec le pouvoir dont il doit se méfier.

Une période de questions s’en est suivie au cours de laquelle différents participants ont posé des questions sur divers sujets tels que la perception de la reconnaissance de la population canadienne envers les militaires, la mission en Afghanistan ainsi que la place des femmes au sein des Forces armées canadiennes, compte tenue des pressions sociales, familiales et professionnelles qui s’exercent sur ces dernières.

Le tout s’est conclu sur une bonne note et les activités de réseautage se sont poursuivies par la suite. Compte tenu du succès de cette première édition, une prochaine rencontre aura lieu l’automne prochain sur un thème qui saura aussi captiver toute l’attention de l’auditoire. Sur ce, nous vous disons donc, à bientôt!

Leave a Reply