• Home
  • /
  • Direct From Panet House
  • /
  • The 2014 Class of 1965 Teaching Excellence Award / Le Prix d’excellence en enseignement de la Promotion 1965

The 2014 Class of 1965 Teaching Excellence Award / Le Prix d’excellence en enseignement de la Promotion 1965

 

The 2014 Class of 1965 Teaching Excellence Award

The Class of 1965 established a Teaching Excellence Award at the Royal Military College of Canada (RMCC), and just recently at the Royal Military College Saint-Jean (RMCSJ), with the objective of encouraging an exceptional learning experience for students at Canada’s military colleges.

Students are invited to nominate a candidate at the end of both the fall and winter terms. Nominees are then asked to provide additional supporting material and, once collated, each file is reviewed by the members of the Selection Committee, which at RMCC consists of the past three Award recipients, two officer cadets with appointments related to the Academic Wing, and a representative of the Class of 1965. The selection committee at CMRSJ includes a member of the Military and Administrative divisions.

Choosing a winner is always challenging, as the quality of the nominees is always impressive. In addition to a paragraph or two, and sometimes pages of convincing evidence from current students, and at times from past students, the committee also receives supporting material from fellow teachers, supervisors, and other interested parties.

The teaching challenge differs among candidates. Some nominees teach large classes, others small. Most nominees, you might be surprised to read, are seen as very demanding, but this is invariably balanced with an exceptional willingness to provide helpful support. Some nominees teach only undergraduate officer cadets, while others teach a cross-section of undergraduate and graduate students. Some nominees carry heavy administrative and research responsibilities in addition to their teaching responsibilities. At times, it can feel like having to compare a basket of apples to a crate of oranges.

The selection committee also invites a personal representation by the nominators. Hearing officer cadets describe their in-class experiences, how they have been transformed by a committed teacher into an eager learner, how a teacher levered innovation in their teaching methods and whose generous availability improved a student’s personal learning experience or helped them to overcome a roadblock, helps us refine our assessment of the nominee. So too does the participation of colleagues and supervisors who attest to the behind-the-scenes attributes of a nominee, how they might have mentored other teachers and whether they have maintained excellence in their other responsibilities. It is almost overwhelming to see the capabilities and commitment of so many members of the Colleges’ teaching staff and also satisfy need to settle on only one Award winner.

Le Prix d’excellence en enseignement de la Promotion 1965

La promotion de 1965 a créé le Prix d’excellence en enseignement au Collège militaire royal du Canada (CMRC), et tout récemment au Collège militaire royal Saint-Jean (CMRSJ), avec l’objectif de favoriser une expérience académique exceptionnelle pour les étudiants des collèges militaires canadiens.

Les étudiants sont invités à proposer un candidat soit à la fin du trimestre d’automne ou celui d’hiver. Les candidats retenus sont ensuite invités à fournir des documents supplémentaires à l’appui de leur nomination. Une fois le tout rassemblé, chaque dossier est examiné par les membres du comité de sélection, qui, au CMRC, se compose des trois derniers lauréats, deux élèves-officiers qui occupent un poste relié à la mission académique et un représentant de la Promotion de 1965. Le comité de sélection à CMRSJ compte aussi un représentant chacun de l’aile militaire et administratif. 

Le choix d’un gagnant s’avère toujours difficile compte tenu de la qualité des candidats proposés, qui est toujours impressionnante. En plus de recevoir un paragraphe ou deux, et parfois des pages de témoignages convaincants d’étudiants actuels et à l’occasion d’anciens étudiants, le comité reçoit également des soumissions de collègues, de superviseurs et d’autres parties intéressées.

Le défi de l’enseignement diffère selon le candidat. Certain candidat enseigne des grandes classes, d’autres des petites. La plupart des candidats, vous seriez surpris de lire, sont considérés comme très exigeants, mais sans exception, pour équilibrer, ils fournissent un niveau de soutien exceptionnel aux étudiants. Certains candidats enseignent presque exclusivement les étudiants de premier cycle, tandis que d’autres enseignants accueillent un mélange d’étudiants de premier cycle et des cycles supérieurs. Quelques candidats portent des responsabilités administratives et de recherches lourdes en plus de leurs responsabilités d’enseignement. À certains égards, on a l’impression parfois de devoir comparer un panier de pommes à une caisse d’oranges.

Le comité de sélection invite également une représentation personnelle de la part des parrains. Ces rencontres nous ont permis d’écouter les élèves-officiers partager leurs expériences en salle de classe, nous dire comment ils ont été transformés par un enseignant engagé, comment un enseignant innovateur dans leurs méthodes d’enseignement a réussi à accélérer leur progrès et dont la disponibilité généreuse après les heures de travail a beaucoup amélioré leur rendement ou leur a aidé à surmonter un obstacle. Ces témoignages personnels d’étudiants nous aident à affiner notre évaluation des candidats tout comme c’est le cas des témoignages de collègues et de superviseurs. Ces derniers, dans beaucoup de cas, attestent d’attributs d’un candidat qui se manifestent hors de la salle de classe, la façon dont le candidat aurait encadré autres enseignants ou l’excellence qu’il manifeste dans ses autres responsabilités. Il est toujours quelque peu émouvant de constater l’engagement de tant de membres du personnel enseignant de l’université et un peu accablant de constater la nécessité de régler sur un seul gagnant de ce prix.

RMCC

This year’s winner of the Class of 1965 Teaching Excellence Award at RMCC is Dr. Soundouss El Kettani. She has been an Assistant Professor in the French Studies Department and at the Writing Centre of the Royal Military College of Canada since July 2008. She previously taught at McGill University, having obtained her PhD at Laval University in 2002. Since arriving at the College, Soundouss El Kettani has been teaching diverse general and specialized courses. Within her tasks at the Writing Centre, she has also been tutoring numerous students in individual meetings.

Her areas of specialty concern the nineteenth-century French novel, links between literature and the arts, and Arabic Francophone literature. Soundouss El Kettani is the author of a book on Zola entitled Une dynamique du visuel – L’Ondoyante vérité des Rougon-Macquart (Paris : L’Harmattan, 2013). She has published several papers dealing with naturalism and the naturalists (Zola, Goncourt, and Huysmans in particular) in peer reviewed journals. She also works on Francophone texts written by authors of Arabic origin and is preparing an edited collection concerning the work of Amin Maalouf for 2014-2015 (In collaboration with Rachel Bouvet from UQAM).

CMRC

Le récipiendaire cette année au CMRC du Prix d’excellence en enseignement de la Promotion 1965 est Madame Soundouss El Kettani, PhD. Elle est professeure adjointe au Département d’études françaises et au Centre de rédaction universitaire du Collège militaire royal du Canada depuis juillet 2008. Elle a auparavant enseigné à l’Université McGill après avoir obtenu son doctorat à l’Université Laval en 2002. Depuis qu’elle est arrivée au Collège, Soundouss El Kettani enseigne divers cours généraux et spécialisés. Dans le cadre de ses fonctions au Centre de rédaction, elle reçoit également de nombreux étudiants pour des séances individuelles de soutien à la rédaction de leurs travaux universitaires.

Ses cours de spécialités portent sur le roman français du XIXe siècle, sur les liens entre littérature et arts et sur la littérature francophone arabe. Soundouss El Kettani est l’auteure d’une monographie consacrée à Zola et intitulée Une dynamique du visuel – L’ondoyante vérité des Rougon-Macquart (Paris, L’Harmattan, 2013). Elle a publié plusieurs articles dans des revues spécialisées où elle traite du naturalisme et des naturalistes (Zola, Goncourt et Huysmans en particulier). Elle travaille également sur les textes d’auteurs francophones arabes et prépare pour l’année 2014-2015 un collectif portant sur l’œuvre d’Amin Maalouf (en collaboration avec Rachel Bouvet de l’UQAM

CMRSJ

Le récipiendaire cette année au CMRSJ du Prix d’excellence en enseignement de la Promotion est M. Ian Parenteau (20028) Ph. D. Il enseigne la science politique au Département des humanités et  sciences sociales du Collège militaire royal de Saint-Jean (CMRSJ) depuis 2009. Avant de se joindre au CMRSJ, il a enseigné la science politique au premier et second cycle universitaire à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et à l’Université d’Ottawa. Il détient un doctorat en science politique de l’UQAM.

Ancien étudiant du Collège militaire royal Saint-Jean (CMRSJ) et du Collège militaire royal du Canada (CMRC), il obtient en 1996 un baccalauréat avec spécialisation en études militaires et stratégiques. Il quitte les Forces armées canadiennes (FAC) en 1998 pour poursuivre des études de troisième cycle à l’Université de Bourgogne à Dijon (France) puis à l’UQAM. En plus de sa carrière comme professeur, il occupe également le poste de directeur du scrutin pour la circonscription québécoise de Sainte-Marie-Saint-Jacques depuis 2006. Il agit également comme consultant dans le domaine électoral au Canada et à l’étranger. En octobre 2013, il participe à une mission d’audit électoral lors des 39es élections générales de Nouvelle-Écosse. Il a pris part à la mission d’observation électorale des élections présidentielles ukrainiennes en mai 2014.

Ses travaux de recherche portent sur les idéologies politiques et la participation électorale. Comme professeur, ses étudiants apprécient en particulier sa pratique pédagogique à travers laquelle il oriente ses cours afin de former non pas de jeunes politologues, mais bien des officiers des FAC. Ainsi, cherche-t-il en particulier à développer chez eux une culture générale et un esprit critique qui leur sera utile et profitable tout au long de la période où ils exerceront la profession des armes.

RMCSJ

This year’s recipient of the Class of 1965 Teaching Excellence Award at RMCSJ is Dr. Ian Parenteau (College No: 20028) of the Political Science department. He attended Collège militaire royal Saint-Jean (CMR) and graduated from the Royal Military College of Canada (RMCC) in 1996 with an Honours BA in Military and Strategic Studies. He left the Canadian Armed Forces (CAF) in 1998 to pursue Graduate studies at the Université de Bourgogne in Dijon (France) and at the Université du Québec à Montreal (UQAM) where he earned a Ph.D. in Political Science. He taught Political Science to undergraduate and Masters’ students at UQAM and the University of Ottawa before joining the Department of Humanities and Social Sciences of the RMCSJ in 2009.

Dr. Parenteau’s research focuses on political ideologies and voter turnout. Students particularly appreciate his approach to teaching which is more geared to preparing them to better understand the complex geo-political challenges they will face as officers in the CAF than on preparing them to work as political scientists. He focuses on giving them a solid working knowledge of the field of Political Science and in developing in them critical thinking skills that will serve them well as future leaders in the profession of arms.

In addition to his academic career, he has held the position of Returning Officer for the Quebec riding of Sainte-Marie-Saint-Jacques since 2006. He also consults in the field of Elections to clients in Canada and abroad. In October 2013, he participated in an Election Audit mission during 39th General Elections in Nova Scotia. He will be part of the Election Observation mission of the Ukrainian presidential elections in May 2014.