• Home
  • /
  • Remember When
  • /
  • 10966 MICHEL MAISONNEUVE: MEMORIES OF RMC – SOUVENIRS DU CMR PART 12 / PARTIE 12

10966 MICHEL MAISONNEUVE: MEMORIES OF RMC – SOUVENIRS DU CMR PART 12 / PARTIE 12

CENTENNIAL CLASS OF 1976/CLASSE DU CENTENAIRE 1976

À l’approche de l’entrée de notre promotion dans la Vieille Brigade, plusieurs souvenirs remontent à la surface. Je vais tenter d’en écrire quelques uns; certains en français, certains en anglais.

As the date of entry of our Class into the Old Brigade approaches, many memories resurface; I will try to write some of them – in French or in English.

LES DÉBUTS DU BILINGUISME AU COLLÈGE MILITAIRE ROYAL 1972-76

À notre arrivée au Collège en 1972, son nom était « Royal Military College of Canada » : son nom officiel non traduisible. Le Collège à Saint-Jean s’appelait « Collège militaire royal de Saint-Jean » : également son nom officiel non traduisible. Bien sûr, il y avait aussi « Royal Roads Military College » à Victoria. Au RMC, tout était absolument en anglais : la vie de tous les jours, l’enseignement dans TOUS les cours, sauf dans les cours de français. Fait coquasse, il y avait cependant la possibilité d’étudier à Kingston vers un baccalauréat ès arts en Français avec spécialisation, ce qui n’était pas offert au CMR! Le Département de Français était dirigé par le Professeur Bryan Rollason, et comptait des profs comme MM. Maingon et Graham.

Habituellement, les élèves-officiers changeaient d’escadron après leur deuxième année au Collège. Cependant il fut décidé à l’été 1973 de créer deux escadrons bilingues parmi les huit, le 2e escadron, LaSalle, et le 7e escadron, Wolfe. Donc, la plupart des élèves-officiers francophones déjà au Collège furent regroupés dans ces deux escadrons à leur retour de l’entraînement d’été en septembre 1973. Ceux d’entre nous qui étaient arrivés en 1972 devaient comme d’habitude changer d’escadron en 1974. Je me suis donc retrouvé dans l’escadron Wolfe pour ma 2e année, puis LaSalle pour ma 3e année.

Ce fut aussi le début des ordres de drill en français : le maniement des armes se faisait avec des ordres en français, et tous les autres commandements sont demeurés en anglais. C’est un peu la situation que l’on retrouve aujourd’hui avec les parades et défilés.

Au sein des deux escadrons bilingues, les notices étaient postées dans les deux langues, et on encourageait les élèves-officiers qui le pouvaient à parler français avec leurs collègues. Bien sûr ces mesures n’étaient qu’un début, mais elles démontraient le désir des FC et des Collèges de suivre la voie du bilinguisme officiel qui avait été décrété au Canada en 1969. Les choses ont beaucoup évoluées depuis, comme on le sait. Les deux Collèges militaires canadiens sont bilingues : la langue de la semaine alterne tous les mois; tous les cours sont disponibles dans les deux langues; le nom des Collèges est bilingue :

Collège militaire royal du Canada : CMR // Royal Military College of Canada: RMC

Collège militaire royal de Saint-Jean : CMR Saint-Jean // Royal Military College Saint-Jean : RMC Saint-Jean

À suivre…


For previous articles in this series please see below. / Pour les articles précédents de cette série, voir ci-dessous.

Souvenirs: Partie 1 / Memories: Part 1

Souvenirs: Partie 2 / Memories: Part 2

Souvenirs: Partie 3 / Memories: Part 3

Souvenirs: Partie 4 / Memories: Part 4

Souvenirs: Partie 5 / Memories: Part 5

Souvenirs: Partie 6 / Memories: Part 6

Souvenirs: Partie 7 / Memories: Part 7

Souvenirs: Partie 8 / Memories: Part 8

Souvenirs: Partie 9 / Memories: Part 9 

Souvenirs: Partie 10 / Memories Part 10 

Souvenirs: Partie 11 / Memories Part 11