27026 NCdt Pouliot-Maillette, EL: Questions et réponse sur le leadership

27026 NCdt Pouliot-Maillette, EL – Majeur en science politique avec spécialisation et mineur en français

Officier des opérations maritimes de surface et sous-marine

Questions et réponse sur le leadership

Qu’est-ce qui vous a motivé à assister au collège militaire ?

plus

R : Ma motivation au Collège a changé avec le temps et la source de ma motivation en commençant cette dernière année au Collège est bien différente de celle en première année. Au début, c’est surtout les idées de camaraderie et de service social qui m’ont attirée à m’inscrire au RMC. Ces idées sont toujours présentes, même qu’elles ont été renforcées avec le temps, mais d’autres sont aussi apparues comme l’idée de se dépasser et l’idée du service avant soi-même.

 Quel est votre meilleur souvenir jusqu’à présent au collège militaire ?

R : Bien sûr que j’ai beaucoup de bons souvenirs de mon temps au Collège, mais l’une de mes meilleures expériences est mon échange à West Point, l’Académie militaire des États-Unis. Jamais je n’aurais cru pouvoir aller étudier à l’étranger et cette expérience m’en a fait apprendre beaucoup sur moi-même et m’a permis de faire des connaissances incroyables.

Quels changements aimeriez-vous voir au CMRC qui permettrait une meilleure expérience pour ceux qui vous suivront ?

R : D’après moi, le RMC est une institution incroyable, un moyen de l’améliorer serait d’écouter les Élèves officiers et de les encourager dans leurs projets. En fait, supporter les Élofs dans leur créativité est le meilleur moyen d’améliorer le Collège.

Qui parmi les élèves officiers de 1, 11, 111 année et / ou le personnel ont eu une plus grande influence sur vous et comment ?

R : Deux personnes m’ont beaucoup influencé dans mon parcours au Collège, Jean-Francois Lizée et Boris Trudel. Ces deux anciens du Collège ont tous les deux étés sur le Top 5. Ils m’ont encouragé à avoir une meilleure compréhension du leadership et ils m’ont inculqué une vision du Collège qui marque mes actions encore aujourd’hui.

 A votre avis—qu’est-ce qui fait un bon leader ?

R : Être un leader est quelque chose de complexe, surtout au Collège. Il y a deux manières de se décrire en tant que leader, la première est celle de se décrire en relatif à ses subordonnés et la deuxième est celle de se décrire en relatif à ses supérieurs. Un bon leader comprend qu’il travaille dans l’intérêt de la mission et qu’il doit concrétiser l’intention de son ou ses supérieurs. Il doit aussi comprendre et être sensible aux besoins de ses subordonnés. Un bon leader est celui qui peut faire en sorte que ses subordonnés montrent et deviennent le meilleur d’eux-mêmes dans l’intérêt de la tâche à accomplir.

 Comment allez-vous vérifier si ceux que vous dirigez passent vos instructions à leurs subordonnés ?

R : Cette question revient au problème de communication à travers les différents aspects de la chaine de commande. Tout d’abord, il faut faire confiance à ses subordonnés immédiats, mais pour s’assurer que l’information passe à tous les niveaux, un leader doit savoir prendre le temps d’écouter les gens qui tombent sous sa responsabilité. Ainsi, il est possible de prévoir les problèmes de communication et de les régler avant qu’ils arrivent.

 Qu’est-ce que Vérité, Devoir, Vaillance veux dire pour vous ?

R : Vérité, devoir, vaillance sont des valeurs que je tiens à cœur. Selon moi, elles représentent l’âme même de l’Élof au Collège. La vérité est bien plus que le fait de ne pas mentir, c’est aussi être honnête envers soi-même. Connaître ses qualités et respecter que tous puissent s’améliorer. Le devoir représente le service dans lequel nous allons appartenir en quittant le Collège sous l’arche et la vaillance est le courage que tout Élof doit faire preuve en confrontant les défis d’une carrière militaire.

 Quel objectif voulez vous atteindre après avoir quitté le collège militaire ?

R : J’ai plusieurs objectifs en quittant le Collège. Mes objectifs immédiats sont de terminer mes phases de qualification de métier et d’être déployé sur un navire canadien de Sa Majesté. À plus long terme, j’aimerais me rendre à un point dans ma vie où je peux redonner au Collège, une institution qui a fait la personne que je suis maintenant.