Dr. B Asks, “What are you reading?” / Le Dr B. demande: “Que lis-tu?”

“I’m most interested in what’s not on the tourist path”

Article by Dr. Erika Behrisch Elce

We often give and get books as gifts over the holidays, but what about those we choose for ourselves? I caught up with the Dean of Science, Dr Gregg Wade, over the break as he was returning a couple of overdue books (!!) to our local public library, and of course I couldn’t resist asking what books he was interested in keeping around! High fantasy? Guides to cryptic crosswords? What does the Dean of Science read when he’s not in the office?

“They’re guide books, actually,” Dr Wade told me. He recently attended the Fourth Symposium on Sustainable Science and Development with Small Satellites of the International Science Council’s Committee on Space Research (COSPAR) to deliver a lecture about the RMC-led Bright Target Explorer (BRITE) Constellation space astronomy mission (https://brite-constellation.at) in Herzliya, Israel. He took the Fodor’s and Lonely Planet guides for what he identified as “a variety of typical (and sometimes atypical!) sights to see.”

Did he use them much? “The guides are good for getting the large-scale layout of a city, and that works for probably 80% of the folks who visit.” And did they work for him? “Yes and no; I’m most interested in what’s not on the tourist path, though the guide books helped me get there.” What are his favourite off-guide experiences?  Actually, his best memories are a mix of both: the Tel Aviv Art Museum was interesting, but by far the most amazing experience was walking through “the dark alleys in the old city of Jerusalem, full of families and work, people moving around and half-butchered carcasses.”

//

“Je suis le plus intéressé par ce qui n’est pas sur le chemin touristique”

Article par le Dr Erika Behrisch Elce

Nous donnons et obtenons souvent des livres en cadeau pendant les vacances, mais qu’en est-il de ceux que nous choisissons pour nous-mêmes? J’ai rattrapé le doyen des sciences, le Dr Gregg Wade, pendant la pause alors qu’il rendait quelques livres en retard (!!) à notre bibliothèque publique locale, et bien sûr, je n’ai pas pu résister à lui demander quels livres l’intéressaient! Haute fantaisie? Guides de mots croisés cryptiques? Que lit le doyen des sciences lorsqu’il n’est pas au bureau?

«Ce sont des guides, en fait», m’a dit le Dr Wade. Il a récemment assisté au quatrième symposium sur les sciences et le développement durables avec les petits satellites du Comité de recherche spatiale du Conseil international des sciences (COSPAR) pour donner une conférence sur la mission d’astronomie spatiale Constellation Bright Target Explorer (BRITE) dirigé par CMR (https://brite-constellation.at) à Herzliya, Israël. Il a pris les guides de Fodor’s et Lonely Planet pour ce qu’il a identifié comme «une variété de sites typiques (et parfois atypiques!) à voir».

Les at-il beaucoup utilisés? «Les guides sont bons pour obtenir l’agencement à grande échelle d’une ville, et cela fonctionne pour probablement 80% des gens qui visitent.» Et ont-ils travaillé pour lui? «Oui et non; Je suis surtout intéressé par ce qui n’est pas sur le chemin touristique, bien que les guides m’aient aidé à y arriver.» Quelles sont ses expériences hors guide préférées? En fait, ses meilleurs souvenirs sont un mélange des deux: le musée d’art de Tel Aviv était intéressant, mais de loin l’expérience la plus étonnante a été de traverser «les ruelles sombres de la vieille ville de Jérusalem, pleines de familles et de travail, de gens qui se déplacent et carcasses à moitié massacrées.»