Honorary Degree Recipients

Doctor of Military Science, Honoris Causa

Dr. Allan James (Jim) Barrett

Allan James (Jim) Barrett was born in St John’s Newfoundland.  He acquired his early schooling in St John’s and Grand Falls.  He enrolled in the Royal Canadian Air Force in 1959 as a cadet at le Collège militaire royal de Saint-Jean and graduated in Honours Mathematics and Physics from the Royal Military College in 1964.  He was fortunate to serve as an air navigator with 405 Squadron in Greenwood, Nova Scotia before being posted back to RMC in 1967as a lecturer in Mathematics.  While serving in the Mathematics Department, he earned RMC’s first MSc.  Released from the Canadian Forces in 1971, he completed his doctorate in theoretical physics at King’s College, University of London and returned to RMC as an assistant professor in 1973.  Over the next thirty years Dr Barrett enjoyed teaching a broad spectrum of mathematics courses, while pursuing scholarly research in the statistical mechanics of polymers, fascinating field that not only integrates physics, chemistry and mathematics but, surprisingly perhaps, offers rich insights into the behaviour of human society.

Dr Barrett was promoted to Professor in 1985 and appointed Dean of Science in 1990.  He became RMC’s first Dean of Continuing Studies in 1997.  When the Canadian Defence Academy was established in 2002, Dr Barrett was appointed the inaugural Director of Learning and Innovation, and concurrently Vice Principal of the Royal Military College.  Dr. Barrett received a Deputy Minister’s Renewal Award in 1998 and the Queen’s Jubilee Medal in 2002.  On his retirement in 2008, he was named a Professor Emeritus of the College.  Dr Barrett has been a persistent proponent of military education and a champion of lifelong learning for members of the Canadian Forces.  He has been active with the Partnership for Peace Consortium of Defence Academies and Strategic Studies Institutes since 2000, and served as Co-chair of the Consortium’s Education Development Working Group from 2006 to 2008.  He is a frequent visitor to the newly independent states of Eastern Europe and Central Asia in support of a NATO/Consortium-sponsored project for defence institution building.

Dr Barrett and his wife Cornelia van Westenbrugge have three children and six active grandchildren.

Doctorat en sciences militaires

Dr. Allan James (Jim) Barrett

Allan James Barrett est né à Saint-Jean à Terre-Neuve.  Il a été scolarisé à St John et à Grand-Sault.  En 1959, il s’est enrôlé dans l’aviation royale canadienne en tant qu’élève- officier au Collège militaire royal de Saint-Jean.  En 1964, il a obtenu un baccalauréat spécialisé en mathématiques et en physique du Collège militaire Royal du Canada.  Avant d’être affecté au CMRC en 1967 en tant que maître de conférences en mathématiques, il avait eu la chance de servir de navigateur aérien avec le 405e Escadron à Greenwood en Nouvelle-Écosse.  Alors qu’il enseignait au Département de mathématiques, il a obtenu le premier diplôme de maîtrise ès science décerné au CMRC.  Libéré des Forces canadiennes en 1971, il a obtenu, en 1973, son doctorat en physique théorique de King’s Collège à Londres et retourne au CMRC pour occuper un poste de professeur adjoint.  Pendant plus de trente années, Monsieur Barrett a apprécié enseigner un large éventail de cours de mathématiques, tout en poursuivant  une recherche érudite dans la mécanique statistique des polymères, un domaine fascinant qui, non seulement, intègre les mathématiques, la chimie et la physique, mais qui, étonnamment, offre un riche aperçu du comportement de la société.

Monsieur Barrett a été promu professeur agrégé en 1985 et a été nommé, en 1990, Doyen des sciences.  En 1997, il devient le premier Doyen des études permanentes du CMRC. En 2002, lorsque l’Académie de la défense canadienne a été créée, M. Barrett a été nommé le tout premier directeur de l’apprentissage et de l’innovation et vice-recteur du Collège militaire royal du Canada.  En 1998, M. Barrett a reçu du sous-ministre la Prime au renouveau et en 2002 la Médaille du jubilé de la Reine.  À sa retraite en 2008, il a été nommé professeur émérite du Collège.  Monsieur Barrett a été un promoteur persistant de l’éducation militaire et un défenseur de l’apprentissage continu pour les membres des Forces canadiennes.  Depuis les années 2000, il est très actif au Consortium des Académies de la défense du Partenariat pour la paix et des instituts d’études stratégiques.  De 2006 à 2008, il a été le co-président du groupe de travail du développement de l’éducation au Consortium des Académies de la défense.  Afin de soutenir un projet parrainé par l’OTAN/Consortium pour le renforcement des institutions de la défense, il visite fréquemment  les pays  nouvellement indépendants de l’Europe orientale et de l’Asie centrale.

Monsieur Barrett et sa femme Cornelia van Westenbrugge ont trois enfants et six actifs petits enfants.

Doctor of Military Science, Honoris Causa

Dr. Ronald (Ron) Graham Haycock

Throughout his 35 year career at the Royal Military College of Canada, Dr. Ronald (Ron) Graham Haycock distinguished himself as a teacher, scholar, and administrator.  He was a leader in promoting the study of military history and military education both at RMC and internationally. As a champion of innovation and academic excellence, Dr. Haycock has played an instrumental role in shaping the modern Royal Military College of Canada. Born in Ingersoll, Ontario, in 1942 Ron Haycock initially pursued a career as an undertaker before enrolling at Waterloo Lutheran University where he eventually graduated with a BA (Honours) degree in history and won the university Gold Medal.  He later completed an MA in History at the University of Waterloo in 1969 and earned a PhD in history from the University of Western Ontario in 1976.  He became a member of the RMC History Department in 1975, a position he held until his retirement in 2008.   Throughout his long career, Dr. Haycock distinguished himself as a leading scholar of Canadian military history.  He authored three books, including Sam Hughes: The Public Career of a Controversial Canadian 1885-1916, many scholarly articles, and was editor or co-editor of four collections of essays.  He was also a well-respected and engaging teacher at the undergraduate and graduate levels.

Dr. Haycock’s career was marked by exceptional service to RMC and the Department of National Defence.  He played a key role in the development of the graduate War Studies programme, serving as programme Chair between 1981 and 1990; during that time he helped secure regular funding for the programme and expanded it to include Distance Learning.  In doing so, he helped make graduate education more accessible to serving Canadian Forces personnel as well as civilians.  Between 1990 and 1993 he served as Head of the History Department and then, between 1993 and 2001, as Dean of Arts.  As Dean, he helped guide the Arts Division and College through the tumultuous period marked by the closing of Royal Roads and CMR St-Jean.  Moreover, during this period, he, along with Dr. Jim Barrett, played a key role in the design and expansion of the College’s Distance Education programme at the undergraduate level and was an active member of DND’s Officer Professional Development Working Group.  In recognition of these efforts, in 1999 he was awarded the Chief of Defence Staff and Deputy Minister of National Defence’s Commendation for Leadership in Reforms in the Military Education System.  Dr. Haycock has also played a key role in promoting military education and military history internationally, serving for nine years as Canada’s Representative on NATO’s Partnership for Peace Consortium of Defence Academies Military History Working Group.

In retirement, Dr. Haycock remains a strong supporter of RMCC.  He lives in the Kingston area with his wife, Rita.  Together they have three children and two grandchildren.

Doctorat en sciences militaires

Dr. Ronald (Ron) Graham Haycock

Pendant ses 35 ans de carrière au Collège militaire royal du Canada, Monsieur Ronald (Ron) Graham Haycock s’est distingué comme professeur érudit et administrateur.  Il a été un leader dans la promotion de l’étude de l’histoire militaire et de l’éducation militaire au CMR et à l’étranger.  En tant que partisan de l’innovation et de l’excellence académique, M. Haycock a joué un rôle essentiel dans le modernisme du Collège militaire royal du Canada.  Né en 1942 à Ingersoll en Ontario, Ron Haycock a initialement poursuivi une carrière d’entrepreneur des pompes funèbres avant de s’inscrire à l’Université luthérienne de Waterloo.  Il y a obtenu un baccalauréat spécialisé en histoire et a remporté la médaille d’or de l’Université.  Plus tard, en 1969, il a complété une maîtrise en histoire à l’Université de Waterloo et en 1976, a obtenu un doctorat de l’Université de Western Ontario.  En 1975, il devient un membre du département d’histoire du CMRC, un poste qu’il occupa jusqu’à sa retraite en 2008.  Tout au long de sa longue carrière, M. Haycock a été un professeur charismatique et respecté et par ses étudiants de premier cycle et des cycles supérieurs.  Professeur éminent dans le domaine de l’histoire militaire canadienne, il est l’auteur de trois livres, y compris Sam Hughes: The Public Career of a Controversial Canadian 1885-1916, de nombreux articles érudits ainsi qu’éditeur et co-éditeur de quatre recueils d’essais.

La carrière de M. Haycock a été marquée par un service exceptionnel au CMRC et au Ministère de la Défense nationale.  Pendant sa présidence entre 1981 et 1990, il a joué un rôle essentiel dans l’élaboration du programme d’Études en conduite de la guerre.  Lors de son mandat, il a aidé à assurer un financement régulier et a développé le programme en y incluant l’apprentissage à Distance.  Grâce à cette initiative, il a contribué à rendre l’enseignement supérieur plus accessible au personnel des Forces canadiennes ainsi qu’aux civils.  Il a été, entre 1990 et 1993, Directeur du Département d’histoire et par la suite Doyen des arts entre 1993 et 2001.  En tant que Doyen, il a aidé à diriger la Division des Arts et le Collège pendant la période tumultueuse qui a été marquée par la fermeture de Royal Roads et du CMR St-Jean.  De surcroît, durant cette période, tout en jouant avec M. Jim Barrett, un rôle essentiel dans la conception et le développement du programme d’enseignement à Distance du Collège au niveau du premier cycle, il participait activement dans le groupe de travail du perfectionnement professionnel des officiers du MDN.  En reconnaissance de ces efforts, en 1999 il a reçu du Chef d’état-major et du sous-ministre de la Défense nationale la mention élogieuse pour son Leadership dans les réformes du système de l’éducation militaire.  M. Haycock a également joué un rôle fondamental dans la promotion de l’éducation militaire et de l’histoire militaire à l’échelle internationale, en a représentant le Canada au sein du Groupe de travail au Consortium des Académies de la défense et de l’histoire militaire dans le cadre du Partenariat pour la paix de l’OTAN.  À la retraite, M. Haycock demeure un ardent partisan du CMR. 

Il vit, en compagnie de sa femme Rita, dans les environs de Kingston.  Ils ont élevé ensemble trois enfants et sont les grands-parents deux petits enfants.

Doctor of Laws, Honoris Causa

Mr. Marjan Mozetich

One of the most important composers of our time (Kingston Whig-Standard), Marjan Moztich was born in Slovenian in 1948 and immigrated to Canada in 1952.  He began his musical training at the age of 9.  Later he pursued his studies in composition at the University of Toronto.  In 1972 he receives a Bachelor of Music and an Associate diploma in piano performance from the Royal Conservatory of Toronto.  From 1973 to 1974, with the assistance of the Canada Council of Arts, Mr Mozetich continued his studies privately in Rome, Siena and London.  Early in his career he was active in the avantguard music circles.  He co-founded and was artistic director of the contemporary ensemble ARRAYMUSIC.  His work received several awards in particular a second prize in the prestigious International Gaudeamus Composers’ Competition.

Stylistically he has evolved over the years from avant-guard expressionism to minimalism, to post-modern romanticism.  Through his music has remained accessible while still retaining an artistic individually and integrity.  Since the 80’s he has developed into a unique style of post-modern romantic music.  His work has been performed broadcast through Canada and abroad.  Marjan Mozetich’s compellingly beautiful music has found favour with outstanding artists critics and audiences around the world ‘his music generates the kind of joyousness you feel when you hear the young Mozard’ (Toronto Star).  His aim is to write music that expresses beauty, sensuousness and emotion.

In February 2000 the premiere of his Piano Concerto received a standing ovation and critical acclaim.  CBC Records has released a new CD of his works titled AFFAIRS OF THE HEART.  When CBC Radio broadcast the concert performance of Mozetich 1997 Violin concerto Affairs of the Heart.  There were numerous reports of what those who work in radio sometimes call ‘the driveway experience’ : where listeners are so captivated by what they are hearing they remain in their car listening to the end even they have long since arrived home.

Marjan Mozetich now lives in Kingston teaches theory and composition in the School of Music at Queen’s University and, continue his remarkable musical work.

Doctorat en droit, Honoris Causa

Mr. Marjan Mozetich

Marjan Mozetich est un des plus célèbres compositeurs de notre temps.  Il est né, de parents slovènes, à Gorizia, en Italie en 1948 et a immigré au Canada en 1952.  Il a commencé sa formation musicale à l’âge de neuf ans.  Il a, par la suite, poursuivi ses études en composition à l’Université de Toronto.  En 1971, il passe le diplôme d’Associé du Royal Conservatory of Music de Toronto et, en 1972, le baccalauréat en musique de l’Université de Toronto.  De 1973 à 1974, grâce à des bourses du Conseil des Arts du Canada, M. Mozetich a poursuivi ses études à Rome, Siena et à Londres.  Très tôt dans sa carrière, il a été actif  dans les cercles de musique avant-garde.  Il a été le cofondateur d’ARRAYMUSIC et en a été le directeur artistique.  Ses œuvres ont remporté de nombreux prix et en particulier un deuxième prix au Concours international des compositeurs Gaudeamus en Hollande.

Bien que sa musique soit restée accessible tout en conservant une individualité artistique et fidèle, stylistiquement, elle a évolué au cours des années d’avant-garde expressionnisme au minimalisme, au romantisme post-moderne.  Depuis les années 80, M. Marjan Mozetich a développé un style unique de la musique romantique post-moderne.  Ses œuvres sont représentées et radiodiffusées partout au Canada et à l’étranger.  La musique de Marjan Mozetich qui est  d’une beauté irrésistible, fascine de grands artistes, les critiques et les audiences partout dans le monde.  Sa musique génère une joie que vous ressentez lorsque vous écoutez le jeune Mozart (Toronto Star). Son but est d’écrire de la musique qui exprime la beauté, la sensualité et l’émotion.

En février 2000, la première de son Concerto pour Piano a reçu une ovation et a été acclamée par la critique.  La maison de disque CBC a sorti un nouveau CD de ses œuvres intitulé Affaires de cœur (Affairs of the Heart).  Lorsque CBC a radiodiffusé la représentation du concert de 1997 Violon Concerto pour Affaires de cœur, il y a eu de nombreux rapports qui stipulaient que les auditeurs avaient tellement été captivés par la musique qu’ils écoutaient qu’ils sont restés dans leur voiture jusqu’à la fin de l’émission même s’ils étaient depuis longtemps arrivé chez eux.  Ceux qui travaillent parfois à la radio appellent ce phénomène le syndrome du «driveway experience».

Marjan Mozetich vit maintenant à Kingston et enseigne la théorie et la composition à l’école de musique de l’Université Queen’s et continue à composer de merveilleuses musiques.