L’ÉVOLUTION DES ACTIVITÉS D’ENSEIGNEMENT AU COLLÈGE MILITAIRE ROYAL DE SAINT-JEAN

Photo : D’une durée normale de deux ans et répartis sur quatre sessions, les programmes d’études collégiales offerts au CMR Saint-Jean s’adressent aux élèves qui ont obtenu leur diplôme d’études secondaires au Québec ou l’équivalent ailleurs au Canada. Les élèves peuvent choisir l’un ou l’autre des deux programmes offerts en autant qu’ils respectent les exigences du métier militaire dans lequel ils se sont enrôlé et du programme universitaire qu’ils désirent suivre au CMRC.

Crédit photo : Capt Eric Le Marec

L’ÉVOLUTION DES ACTIVITÉS D’ENSEIGNEMENT AU COLLÈGE MILITAIRE ROYAL DE SAINT-JEAN

Par Sylvie Mainville, PhD, Directrice des programmes – Collège militaire royal de Saint-Jean

Il y a vingt ans cette année, le gouvernement du Canada prenait la décision de fermer le Collège militaire royal de St-Jean (CMR Saint-Jean). Au moment de cette annonce, il y a au collège plus de 600 élèves officiers qui étudient dans l’un ou l’autre des nombreux programmes offerts. Le collège possède une charte universitaire. Il décerne des diplômes de baccalauréat en physique, sciences spatiales, informatique, administration, sciences humaines et études militaires et stratégiques ainsi que des diplômes de maîtrise en recherche opérationnelle. Les élèves officiers y étaient généralement admis à la fin de leurs études secondaires (11e année au Québec). Pendant leurs deux premières années d’études, ils suivent des cours de niveau collégial et obtiennent une attestation collégiale. Ensuite, ils poursuivent leurs études pour trois autres années au niveau universitaire dans l’un ou l’autre des trois collèges militaires. La durée totale des études est donc de cinq ans. Dans les deux autres collèges, la durée totale n’est que de quatre ans puisque les élèves y sont admis à la fin de leurs études secondaires soit après leur 12e ou 13e année de scolarité.

À sa fermeture, en 1995, le collège perd sa charte universitaire et cesse ses activités autonomes de formation collégiales et universitaires. L’enseignement de niveau collégial se poursuit quand même grâce à une entente contractuelle intervenue entre le ministère de la Défense, le Collège militaire royal du Canada de Kingston (CMRC) et le CEGEP Saint-Jean-sur-Richelieu. Dans le cadre de cette entente, le Cégep reçoit le mandat d’organiser une année préparatoire à l’admission au CMRC pour les élèves qui ont besoin d’une passerelle entre le niveau secondaire et le niveau universitaire. Une première équipe d’anciens professeurs du CMR St-Jean est recrutée par le Cégep pour enseigner à une centaine d’élèves provenant principalement du Québec mais aussi des provinces maritimes. Le dernier recteur du CMR Saint-Jean, Pierre Laviolette assure pour le Cégep la coordination des activités d’enseignement en plus de servir d’intermédiaire entre celui-ci et le CMRC.

Après quelques années, en 2002, le statut des enseignants est modifié et ils réintègrent la fonction publique fédérale. Néanmoins, le Cégep conserve son rôle au niveau de l’organisation scolaire. Les cours sont toujours donnés sous sa supervision et les élèves y sont encore formellement inscrits.

À la réouverture du CMR Saint-Jean en 2008, on confie à la nouvelle institution le mandat d’instruire et préparer les élèves officiers en vue d’une carrière dans les Forces armées canadiennes. En collaboration avec le CMRC et le CEGEP Saint-Jean-sur-Richelieu, l’équipe en place travaille au développement des programmes d’études de la nouvelle institution. On voulait que ces programmes soient reconnus par le ministère de l’Éducation de la province de Québec et qu’ils préparent adéquatement les élèves-officiers à poursuivre leurs études universitaires dans le programme de leur choix au CMRC. Il fallait que les élèves arrivent à Kingston, au terme de leur passage à St-Jean, au niveau de la deuxième année du CMRC. Il était donc essentiel qu’ils suivent dans leur programme des cours équivalents aux cours des troncs communs d’Arts, de Science ou de Génie offerts au CMRC aux élèves de première année.

En se basant sur les deux principaux programmes pré-universitaires offerts dans les collèges québécois, sciences humaines et sciences de la nature, on a réussi à élaborer des programmes qui remplissent ces objectifs.

D’une durée normale de deux ans et répartis sur quatre sessions, les programmes d’études collégiales offerts au CMR Saint-Jean s’adressent aux élèves qui ont obtenu leur diplôme d’études secondaires au Québec ou l’équivalent ailleurs au Canada. Les élèves peuvent choisir l’un ou l’autre des deux programmes offerts en autant qu’ils respectent les exigences du métier militaire dans lequel ils se sont enrôlé et du programme universitaire qu’ils désirent suivre au CMRC.

Par ailleurs, les élèves qui ont préalablement complété une première année collégiale au Québec et les élèves de l’extérieur du Québec qui possèdent un diplôme d’études secondaires ont la possibilité de suivre, au CMR Saint-Jean, un programme universitaire d’une année en sciences de la nature ou en sciences humaines. Ces programmes d’un an regroupent principalement des cours de deuxième année des programmes d’études collégiales correspondants. Ils sont équivalents à la première année universitaire des programmes offerts au CMRC.

Les programmes d’études collégiales menant à l’obtention d’un diplôme d’études collégiales comportent un tronc commun composé de cours de littérature, de philosophie, de langue seconde et d’éducation physique.

À ce tronc commun s’ajoutent des cours obligatoires spécifiques à chaque programme. Dans le programme de sciences humaines, les élèves suivent des cours dans les disciplines suivantes : la sociologie, l’histoire, la science politique, la psychologie, l’économie, les mathématiques, la biologie et l’informatique. Dans le programme de sciences de la nature, les élèves suivent des cours dans les disciplines suivantes : les mathématiques, la physique, la chimie, la biologie, la psychologie et l’informatique.

Tous ces cours sont reconnus par le ministère de l’Éducation de la province de Québec et les élèves qui complètent le programme obtiennent un diplôme d’études collégiales. De plus les élèves reçoivent du CMRC des crédits de transfert pour tous les cours équivalents à ceux que l’on retrouve dans les troncs communs du CMRC.

Le Collège militaire royal de St-Jean continue de collaborer avec le CMRC et le Cégep afin maintenir à jour ses programmes.