• Home
  • /
  • Reunion Weekend
  • /
  • La course à obstacles marque la fin de la période d’orientation de la première année pour la classe de 2023

La course à obstacles marque la fin de la période d’orientation de la première année pour la classe de 2023

Editor’s Note: For the English version of this article please see here.

“Le sentiment était surréaliste”

Article rédigé par 28560 Élof (III) Bennett Dickson

Photos du caporal Brandon Liddy, des Affaires publiques du CMR et du club de photo du CMR

Le vendredi 13 septembre, le Collège militaire royal du Canada a tenu sa course à obstacles annuelle pour marquer la fin de la période d’orientation de la première année (POPA).

L’événement a débuté par la présentation d’un défilé par l’escadre des élèves-officiers sur le terrain pour montrer son esprit d’escadron à l’équipe de commandement et impressionner les autres escadrons.

La fumée soufflait, les voitures rugissaient autour du terrain de parade, les feux d’artifice et les poules étaient partout. C’était le chaos.

Lorsque le cours a commencé, les 12 escadrons ont tous décollé à des heures décalées. Ils courraient pour achever tous les obstacles en un minimum de temps. Plus vite ils achèveraient le parcours, plus ils gagneraient de points en vue de la Coupe du commandant.

Les premières années se sont retrouvées à grimper aux murs de corde, à plonger dans la boue, à courir en raquettes et à tirer un véhicule blindé entièrement chargé. Mais alors que l’accent était mis sur les premières années, elles ont été généreusement soutenues tout le temps.

À chaque obstacle et à chaque étape de la course à pied, les vols de la première année ont été inaugurés et suivis par le reste de leurs escadrons, leur famille et leurs amis. On pouvait entendre les acclamations de l’autre côté de la ville.

Le dernier obstacle serait de tester la force mentale de chaque élève officier de première année. Le «Gut Check» du 12e Escadron a révélé que les élève officiers couraient sur le terrain de parade en portant un assortiment d’objets lourds, notamment des civières, des cartouches de munitions, des bûches et des jerricans tombés. Mais, quand ils ont terminé ce dernier obstacle, le sentiment était le bonheur.

Chaque vol se rendait à la cloche située sous le mât du drapeau et l’appelait à son tour, ce qui signifiait la fin de leur période d’exercice précédent. Le sentiment, comme peuvent en témoigner les personnes du troisième âge, était surréaliste.

Les premières années a ensuite serré la main d’un membre de la vieille brigade et a reçu sa pièce de monnaie universitaire. Avec leur numéro de collège, cette pièce constituait la première de plusieurs notes pour prouver qu’elles faisaient maintenant partie de l’escadre des cadets et des membres officiels du Collège militaire royal du Canada.

Dire que le Collège est fier des premières années serait un euphémisme. Ils ont relevé le premier de nombreux défis et ont prouvé à tous qu’ils étaient capables de relever le défi d’étudier au CMR.

Il est important qu’ils prennent ce qu’ils ont appris au cours des trois dernières semaines et le portent au cours de l’année. Comme tous les grands leaders l’ont dit: «On ne peut pas y arriver seul».

Félicitations à la classe de 2023. Bienvenue au Collège militaire royal du Canada!

Pour plus de photos, veuillez consulter la page Flickr du Club Photo du CMR ici.

Pour les photos des Affaires publiques du CMR, veuillez consulter leur page Facebook.