Le voyage Paris-Londres 2013 / Paris-London 2013 Field Trip

Le voyage Paris-Londres 2013 : de la galerie des Glaces au château de Windsor… en passant par le Louvre et le British Museum

Marc Imbeault, Collège militaire royal de Saint-Jean

Depuis l’an dernier le Collège militaire royal de Saint-Jean (CMR Saint-Jean), appuyé par la Fondation des Anciens du CMR Saint-Jean, organise un voyage culturel dans les capitales des deux nations fondatrices du Canada moderne : la France et l’Angleterre. Le voyage, qui avait pour destination les villes de Paris et Londres, a regroupé cette année huit élèves-officiers – trois femmes et cinq hommes –, recrutés en fonction de leurs résultats scolaires et de leurs performances militaires.

Cette année, le voyage s’est déroulé sous le signe de la culture et de l’histoire. Dès le départ, le professeur Marc Imbeault et le Capitane Alain Durand – qui accompagnaient les élèves-officiers cette année – souhaitaient que deux historiens, un Français et un Britannique, éclairent la contribution de leur pays respectif à la conquête de l’Amérique-du-Nord et, ultérieurement, à la formation du Canada. Madame Catherine Marin, maître de conférence à l’Institut catholique de Paris et monsieur Uwe Davies, Senior Lecturer au King’s College de Londres ont assumé cette tâche avec beaucoup de talent, permettant aux étudiants de mieux comprendre la perspective avec laquelle chacun des deux pays avait abordé la colonisation. Madame Marin a ainsi montré comment ce fut d’abord la pêche qui a amené les Français au Canada (à Terre-Neuve), puis la traite des fourrures et les missions apostoliques, tandis que Monsieur Davies a expliqué que l’Angleterre avait entrepris la conquête dans le cadre d’un plan explicitement conçu pour éliminer l’influence française en Amérique.

Les élèves-officiers ont également visité plusieurs musées et sites historiques importants. Ils se sont, par exemple, rendus aux châteaux de Versailles et de Windsor, deux hauts lieux des monarchies anglaises et françaises qui les ont marqués. La galerie des glaces, notamment, a laissé sur eux une empreinte inoubliable. Mais, les musées du Louvre et le British Museum ont également été source d’émerveillement et de découvertes remarquables. C’était pour eux l’occasion de voir la célèbre Joconde, mais également beaucoup d’autres chef d’œuvres comme le Sacre de l’empereur Napoléon Ier de David, la célèbre Victoire de Samothrace, La Dentelière de Vermeer, le Tricheur de Georges de La Tour, et le Bain turc d’Ingres. La splendide collection de peintures de Delacroix, avec ses représentations inimitables de la Révolution française, a mieux que bien des discours, aidé les étudiants à percevoir le sens profond de cet épisode historique marquant. L’art des impressionnistes illustré par la magnifique collection exposée au 5e étage du musée d’Orsay à Paris a, lui aussi, touché durablement l’imagination.

Au British Museum, ils ont pu admirer les momies et les tombeaux égyptiens, ainsi que les collections consacrées à l’art millénaire de la Mésopotamie et de la Grèce ancienne. Ils ont été impressionnés par la pierre de Rosette, découverte lors de la campagne d’Égypte de Napoléon Bonaparte mais « récupérée » par la suite par les Anglais, qui a permis à Champollion de déchiffrer les hiéroglyphes égyptiens et ont également apprécié, dans un registre plus anecdotiques, les collections d’horloges et de montres.

Mais les villes de Londres et de Paris sont elles-mêmes, pour ainsi dire, des œuvres d’art, et les élèves-officiers les ont parcourues avec une incroyable énergie, marchant parfois 25 kilomètres le soir après le souper! La beauté et la majesté incomparable de l’architecture des grandes avenues parisiennes resteront certainement dans la mémoire des étudiants du CMR Saint-Jean qui participaient au voyage. Les splendides pubs anglais et leur atmosphère chaleureuse, les parcs, la Tour de Londres, tout cela est dorénavant inscrit de façon indélébile dans l’esprit et le cœur de ces jeunes gens intrépides, qui n’ont pas ménagé leurs efforts pour en faire la conquête!

Nul doute que ce voyage d’à peine une semaine aura été pour tous les participants une source incomparable de découvertes et d’enrichissement et non seulement laissera dans leur mémoire le souvenir des splendeurs passées et des leçons glanées au fil des visites, mais leur permettra de mieux comprendre à la fois l’histoire et la culture des deux peuples fondateurs.

Paris-London 2013 Field Trip: From the Galerie des Glaces to Windsor Castle …to the Louvre and the British Museum

Marc Imbeault, Royal Military College Saint-Jean

Since last year, Royal Military College Saint-Jean (RMC Saint-Jean), supported by the CMR Ex-Cadet Foundation, has organized a cultural field trip in the capitals of the two founding nations of modern Canada: France and England. With Paris and London as destinations, this year’s field trip gathered eight Officer Cadets – three women and five men – recruited based on their academic and military performance.

Culture and history were at the center of this year’s field trip. From the outset, Professor Marc Imbeault and Captain Alain Durand – who accompanied the Officer Cadets –endeavoured to have two historians, one French and one British, to shed light on the contribution of their respective countries to the conquest of North America and later, to the foundation of Canada. Catherine Marino, Senior Lecturer at the Catholic Institute of Paris, and Mr. Uwe Davies, Senior Lecturer at King’s College in London, carried out this task with great skill, allowing Cadets to better grasp the perspective of each country on colonization. Ms. Marin showed how it was fishing that first attracted the French in Canada (Newfoundland), then the fur trade and apostolic missions, while Mr. Davies explained that England had undertaken the Conquest with the specific intention of eliminating French influence in America.

The Officer Cadets also visited several museums and important historical sites. For example, they visited the castles of Versailles and Windsor, two landmarks of English and French monarchies which left their marks on the Officer Cadets. The Hall of Mirrors (Galerie des glaces), most notably, left an indelible imprint on them. But the Louvre and the British Museum were also a source of wonder and amazing discoveries. It was an opportunity for them to see the famous Mona Lisa, but also many other masterpieces such as David’s Coronation of Emperor Napoleon I, the famous Victory of Samothrace, Vermeer’s Dentelière, Georges de La Tour’s Tricheur, and the Turkish Bath by Ingres. With its outstanding representations of the French Revolution, the splendid collection of paintings by Delacroix allowed students to perceive and grasp the meaning of this crucial point in history with a deeper insight than any speech would have given them. The art of the Impressionists, illustrated by the magnificent collection exhibited on the 5th floor of the Musée d’Orsay in Paris, also branded their imagination.

At the British Museum, they admired Egyptian mummies and tombs, and the collections devoted to the ancient arts of Mesopotamia and Ancient Greece. They were impressed by the Rosetta Stone, discovered during the Egyptian campaign of Napoleon Bonaparte but “recovered” later by the British, which allowed Champollion to decipher Egyptian hieroglyphics, and also appreciated the storytelling collections of clocks and watches.

But the cities of London and Paris are themselves works of art, and the Officer Cadets traveled them up and down with incredible energy, sometimes walking 25 km in the evening after dinner! The incomparable beauty and majesty of the architecture of the great Parisian avenues will certainly leave a lasting imprint in the memory of the participating RMC Saint-Jean students. The splendid English pubs and their warm setting, the parks, the Tower of London, all of this is now indelibly branded in the minds and hearts of these young intrepid Officer Cadets who  spared no effort to conquer them!

No doubt that for all participants, this field trip of merely a week has been an unparalleled source of discovery and development; not only did it allow them to be exposed to the splendours of history and gain precious knowledge from the visits, but also it has given them an essential base for understanding both the history and culture of Canada’s two founding nations.

One Comment

  • 10386 Chas Cormier

    April 2, 2013 at 11:45 am

    Actuellement, c’est la Fondation des anciens de CMRSJ qui ont supporter financièrement cette activité, un don de 16 300$.

    While the RMCC Foundation was thanked, in fact is was la Fondation des anciens de CMRSJ that supported this valuable trip, with a $16,300 donation.

    10386 Charles Cormier, Président de la Fondation des anciens