Uncategorized

Misc

Membres du Club des CMR,

Depuis la fermeture du CMR Saint-Jean, en 1995, de nombreuses discussions ont eu lieu concernant le rapprochement entre le Club des Anciens du « RMC Kingston » et celui du «CMR Saint-Jean ». Afin de finaliser ce rapprochement le Chapitre de Montréal du Club des CMR deviendra le Chapitre de Saint-Jean. Voici l’énoncé de Mission du Chapitre de Saint-Jean du Club des CMR :

Promouvoir les intérêts du Club des Collèges militaires royaux du Canada,

De ses membres et du Collège Militaire Royal de Saint-Jean, dans la grande région de Montréal.

Ce mandat se traduit par les champs d’activités suivants:

• Profitant de la proximité du Collège Militaire Royal de Saint-Jean, et en collaboration avec les autorités militaires de ce site, mettre les ressources du chapitre de Saint-Jean à la disposition des élèves officiers du CMR Saint-Jean.

• Offrir des opportunités de ralliement aux anciens des trois collèges militaires résidant dans la région de Montréal.

• Agir en tant que porte-parole des membres actifs du Chapitre auprès du Club des CMR.

• Veiller à la sauvegarde du patrimoine du Collège militaire royal de Saint-Jean et du Fort Saint-Jean.

• Promouvoir le bilinguisme et le biculturalisme au sein des CMR et du Club des collèges militaires royaux du Canada.

Autorisé et en accord avec l’exécutif du Club des CMR, le Chapitre de Saint-Jean, en plus des privilèges normaux accordés aux différents chapitres, aura les statuts spéciaux suivants :

• Un siège au sein du conseil exécutif du Club des CMR ;
• Le droit de compter parmi ses membres, des Anciens du CMR Saint-Jean, de l’extérieur de la région de Saint-Jean et Montréal (Le Chapitre de Saint-Jean obtient ainsi une ristourne annuelle pour ces membres)
• Recommande au conseil exécutif du Club des CMR, le membre en règle du Club des CMR qui représentera les Anciens au sein du Conseil d’administration de la Corporation du Fort Saint-Jean.

Cette nouvelle appellation, pour l’entité du Club des CMR de la grande région de Montréal et Saint-Jean se traduit, dans les opérations courantes, par les mises au point / changements suivants :

• Le Chapitre de Saint-Jean du Club des CMR, en accord avec sa mission, conduira les opérations courantes du club dans son secteur de responsabilité. Les voies de communications téléphoniques et électroniques suivantes seront privilégiées:

1. Maison Panet au 1-888 386-3762
2. E-Veritas : http://www.rmcclub.ca/eVeritas/eVeritasMain.htm
3. Site Internet : http://www.rmcclub.ca/
4. André Durand au 450 359-7452 ou à [email protected]. et
5. Site Internet : http://www.clubcmr-montreal.ca/bienvenue/chap_mtl_bienvenue.htm

• L’Escadre Saint-Jean / Comité de rapprochement cessera d’exister ;

• La Fondation du CMR Saint-Jean continuera d’exister et fonctionnera de concert avec la Fondation du Club des CMR, http://www.rmcclubfoundation.ca/en/index-e.shtml.; et

• Le rôle des Fondations étant essentiellement philanthropique, le site de la Fondation du CMR Saint-Jean, http://www.cmrstjean.com/accueil/index.html, sera modifié en conséquence afin de ne pas dédoublé les activités du Club des CMR et le Chapitre de Saint-Jean.

Vos êtes le bienvenus à me faire parvenir vos commentaires et suggestions concernant la nouvelle appellation et énoncé de mission du Chapitre de Montréal du Club des CMR au plus tard le 9 novembre 2007. Les Anciens intéressés à s’impliquer au sein du Chapitre de Saint Jean du Club des CMR sont aussi les bienvenus à s’identifier. Selon les commentaires, suggestions et volontaires, il y aura lieu d’organiser une rencontre.

Merci et bonne journée

André Durand 12944 et E1754
Président
Chapitre de Montréal/Club des CMR

line1.gif

server.jpg

Afghanistan: The Other Side of the Coin

A talk with a CFPSA employee on her HLTA

By Capt Paule Poulin

“The Afghans like their Iced Caps, the Dutch their Teas, and the Brits their French Vanilla.”

Such are the words of Jolene Moore, wife of M0768 Lt(N) Wayne Moore (RRMC RMC ‘99), Staff Officer Training in the Cadet Wing at RMC. She is currently working in Kandahar, Afghanistan as the supervisor for both the Tim Horton’s and retail store at Kandahar Air Field (KAF). Jolene left in early June for a six-month work term with the Canadian Forces Personnel Support Agency (CFPSA).

She mentions that the greatest thing about her time at KAF is serving 36 different nations, and learning about different cultures. “It has been a humbling experience and an eye-opener,” she adds.

As for the Canadians soldiers who are regular customers at the Tim Horton’s, she says that while the CFPSA employees get accustomed to the routine of seeing them ordering their double-doubles, when word goes around the camp about casualties and one of their regular customer does not “report in”, the employees worry, and only breathe a sigh of relief when those customers return.

Jolene states the civilian employees are very well integrated in the military life at KAF. Like she says, “The soldiers protect us, but we help them out in other ways.”

As for the retail store, the most popular items are T-Shirts (been there, done that,), electronics and jewelry, which sells really quick once it comes in, since jewelry is not a high priority when supplies are brought in.

When asked if visiting VIPs get to skip the waiting lines at Tim Horton’s, she quickly states that this does not happen, because that would be bad for morale, which of course is crucial.

Jolene mentions this experience is quite the reversal of roles for the Moore family, as Wayne was usually the one away (on ship, OP FORWARD ACTION, CFNL (NATO) 2000 & 2001, OP APOLLO) and their two children were used to their mother handling the household. Despite this, the family supported her desire to broaden her horizons and have adapted well, although their son was reassured only when he was told she would stay “inside the wire.”

Being exposed to the different nationalities and working as part of the greater military community at KAF is an experience Jolene would not trade for anything else. “It changes your perspective,” she adds. She would do it again, given the right circumstances. “I am glad to help make a difference with CFPSA,” a statement the deployed soldiers would no doubt echo.

Afghanistan: L’autre côté de la médaille

Une conversation avec une employée de l’ASPFC lors de son ARDC

Par Capt Paule Poulin

« Les Aghans aiment leur cappuccinos glacés, les Hollandais leurs thés, et les Britanniques leurs vanilles françaises ».

Tels sont les propos de Jolene Moore, femme de M0768 Lt(N) Wayne Moore (RRMC RMC ‘99), Officier d’entraînement de l’escadre des élof au CMR. Elle travaille en ce moment à Kandahar, en Afghanistan comme superviseure du Tim Horton’s et du magasin au détail du Kandahar Air Field (KAF). Jolene est partie au début juin pour un contrat de travail de six mois avec l’Agence de soutien du personnel des Forces canadiennes (ASPFC).

Elle mentionne que le plus stimulant de son expérience à KAF est de servir 36 nations différentes, et d’apprendre des choses de diverses cultures. « Cette expérience a été une révélation et m’a remplie d’humilité », ajoute-t-elle.

Quant aux soldats canadiens qui sont des clients réguliers au Tim Horton’s, elle dit que quoique les employés de l’ASPFC sont habitués à la routine de les voir commander leur café double crème et sucre, quand le mot circule autour du camp qu’il y a des morts et qu’un de leurs clients réguliers ne « se présente pas au rapport », les employés sont inquiets, et ne poussent un soupir de soulagement qu’à la vue du client.

Jolene mentionne que les employés civils sont très bien intégrés à la vie militaire du KAF. Comme elle dit: « Les soldats nous protègent, mais nous les aidons d’une autre façon. »

Quant au magasin au détail, les items les plus populaires sont les T-Shirts (j`y suis allé, je l’ai fait, j’ai le T-Shirt), les produits électroniques et les bijoux, qui se vendent très rapidement quand ils arrivent, puisqu’ils ne sont pas les items prioritaires pour l’approvisionnement.

Quand la question lui est posée si les visiteurs de marque peuvent aller à l’avant de la file au Tim Horton’s, elle répond rapidement que cela n’arrive pas, puisque ce serait mauvais pour le moral, ce qui est bien sûr crucial.

Jolene mentionne que cette expérience est un renversement des rôles pour la famille Moore, puisque Wayne est celui qui était habituellement parti (en mer, OP FORWARD ACTION, missions avec l’OTAN 2000 & 2001, OP APOLLO) et leurs deux enfants étaient habitués à voir leur mère s’occuper de la maisonnée. Malgré cela, la famille a supporté son désir d’élargir ses horizons et se sont bien adaptés, bien que leur fils n’a été rassuré que lorsqu’ils lui ont dit qu’elle resterait « à l’intérieur du barbelé ».

D’être exposée à des nationalités différentes et de travailler dans la communauté militaire au KAF est une expérience que Jolene ne changerait pour tout l’or du monde. « Cela change la perspective de quelqu’un », ajoute-t-elle. Elle le ferait encore, dans des circonstances favorables. « Je suis contente d’aider à faire la différence

line1.gif

Researching your family’s heritage

The Canadian Genealogy Centre provides tips and tricks for
researching your family’s heritage. A case study covers extensive
information and archives on famous Canadian World War I flying ace, ”
Billy” Bishop, who had served 3 years in the Royal Military College
(RMC). A search of the Canadian Genealogy Centre’s database Military
Records- Soldiers of the First World War (1914-1918) for William
Avery Bishop locates his Attestation Papers.
http://www.cbc.ca/whodoyouthinkyouare/genealogy101/billybishop.php

line1.gif

Obstacle Course Photo In Competition

A photo by photojournalism student Andrew Spearin of an RMC cadet is
being considered for an emotion capture award sponsored by Samsung
G800 on an online photo magazine, JPGmag.com. The online voting is
open until 12 December 2007. The photo, entitled “Power. Camaraderie.
Anguish” features an unnamed first year officer cadet at RMC helping
a fellow flight member up a twelve-foot wall during the annual
obstacle course held on campus. The challenge marks a rite of passage
for all officer cadets attending Canada’s military college.
http://jpgmag.com/people/Spearin