Opération Husky 2013: Semaine 2

Photo : L’élève officier Victor-Joël Couture donnant des fruits aux marcheurs lors d’une

pause bien mérité après un peu plus d’une heure de marche. (Crédit photo : Soldat Dubé)

Semaine 2, Opération Husky 2013

Élof Mathieu Drolet

Ce que j’aime dans cette aventure, c’est de découvrir la Sicile comme peu d’étrangers peuvent le faire. Depuis le début, j’ai parcouru plus de 3000 km sur les routes, tant sur des chemins de terre que sur les autoroutes. Personnellement, ma tâche principale est de faire la navigation à bord des véhicules et de préparer les cartes qui montrent l’itinéraire des marcheurs. Je m’assure que tous se rendent à bon port. Étant enrôlé pour devenir officier des systèmes de combats aérien (navigateur aérien), cette expérience est très enrichissante pour moi.

Un autre aspect vraiment intéressant et très formateur pour moi est « le changement ». Comme membre de la cellule logistique, nous sommes souvent appelé à élaborer des plans d’action qui plus souvent qu’autrement sont portés à changer ou à être modifiés. J’ai appris comment bien réagir à ces changements et j’ai aussi appris à les accepter. Cela nous donne un avant gout du déroulement de la planification d’opération militaire; nous voyons comment nos supérieurs évoluent au fur et a mesure que la fatigue s’installe et nous voyons des exemples, bon et moins bon, de comment diriger ses troupes lors d’opérations. En plus, nous avons la chance de côtoyer d’anciens militaires remplis d’expérience qui s’affèrent à nous transmettre leur savoir.

Sur un plan plus culturel, les rencontres que nous faisons avec les gens d’ici sont formidables. Nous visitons les villes et leurs richesse, comme les ruines du château médiéval d’Agira, en plus de découvrir la gastronomie sicilienne, qui est excellente et diversifiée. Nous découvrons de nouvelles choses à tous les jours et cela contribue non seulement à notre formation d’élève-officier, mais aussi à notre développement individuel.

 Photo : L’élève-officier Mathieu Drolet en train de lire le nom des soldats canadiens qui ont péri le 18 juillet 1943 (Crédit photo : Soldat Dubé)

One Comment