Qu’est-ce qui se passe au CMR Saint-Jean

Première Rencontre internationale sur les académies, collèges et écoles militaires au CMR Saint-Jean

– un article de M. Alain Biage, Directeur, Département des humanités et des sciences sociales, CMR Saint-Jean



Du 3 au 5 novembre derniers, le Collège militaire royal de Saint-Jean a été l’hôte de la Rencontre internationale sur les académies, collèges et écoles militaires. Cet événement pourrait s’avérer le point de départ d’un réseau international d’institutions dont le mandat est de former de futurs officiers.

Crédit photo : Mario Poirier

Du 3 au 5 novembre derniers, le Collège militaire royal de Saint-Jean (CMR Saint-Jean) a été l’hôte de la Rencontre internationale sur les académies, collèges et écoles militaires.

Cet événement, tenu avec l’appui de l’Académie canadienne de la Défense et en collaboration avec le Collège militaire royal du Canada, pourrait s’avérer le point de départ d’un réseau international d’institutions dont le mandat est de former de futurs officiers.

Entre les murs du Mess St-Maurice, et en présence du commandant du CMR Saint-Jean, le Colonel Guy Maillet, et du Directeur des études du CMR Saint-Jean, le Lieutenant-général à la retraite Michel Maisonneuve, des conférenciers et intervenants de marque, tant militaires que civils, ont échangé idées, savoirs et expériences.

Autour des trois grands thèmes proposés par le comité organisateur – raisons d’être, enseignements, culture –, ces 25 experts provenant de 13 pays (Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Brésil, Canada, Chili, Estonie, États-Unis, France, Royaume-Uni et Suisse) se sont penchés sur le passé, le présent et le futur des académies, collèges et écoles militaires.

D’intéressants modèles étrangers, comme celui de Welbeck – The Defence Sixth Form College (Royaume-Uni), ainsi que de nouvelles expériences en matière d’entraînement et d’éducation, telle l’approche de type « Outcomes-based Training » préconisée depuis quelques années à West Point, ont été présentés.

On s’est aussi intéressé, entre autres, aux questions de l’apprentissage des langues, de la cohabitation des cultures, du modèle de leadership proposé, et des méthodes d’enseignement au sein des académies, collèges et écoles militaires.

Ainsi, plusieurs questions importantes ont pu être posées et débattues de manière constructive : qu’enseigne-t-on aux futurs officiers ? Comment le fait-on ? De quels types d’officiers héritera-t-on au terme de leur formation ? Dans quel contexte culturel sont-ils actuellement formés ? Quels sont les défis propres aux institutions accueillant des jeunes de 18-20 ans afin d’en faire des officiers ?

Bref, cette première Rencontre internationale sur les académies, collèges et écoles militaires a jeté les bases de fructueuses collaborations futures et promet de se poursuivre à travers divers types d’échanges entre intervenants de partout sur la planète – le tout orienté vers leur mission commune : former les officiers de demain.

Vignette2 :

Cette première Rencontre internationale sur les académies, collèges et écoles militaires a jeté les bases de fructueuses collaborations futures et promet de se poursuivre à travers divers types d’échanges entre intervenants de partout sur la planète – le tout orienté vers leur mission commune : former les officiers de demain.

Crédit photo : Mario Poirier

______________________________


LE CMR SAINT-JEAN SE SOUVIENT

– un article écrit par Capitaine Andréane Vidal

Le 11 novembre est un jour d’une importance particulière pour tous les Canadiens et Canadiennes, mais encore plus pour les membres des Forces canadiennes (FC) qui se souviennent des sacrifices passés tout autant que de ceux à venir.

Les élèves-officiers (élof) du Collège militaire royal (CMR) Saint-Jean, malgré leur courte expérience en tant que membres des FC, ont également souligné ce jour spécial. 105 d’entre eux ont pris part à la commémoration sur le site de l’Université McGill, à Montréal. La parade, commandée par le Lieutenant-Colonel Bruno Plourde du 34e Groupe-brigade du Canada (GBC), regroupait, en plus des élof du CMR Saint-Jean, la musique du régiment Black Watch, des membres du 34e GBC, ceux de la GRC ainsi qu’une centaine d’enfants des écoles de la région et de vétérans.

Les élof, vêtus de leur grande tenue de parade, l’écarlate, ont définitivement attiré les regards des spectateurs. Les élof ont rarement l’occasion de défiler dans les rues de Montréal. Voir ces jeunes hommes et femmes marcher fièrement au côté des vétérans de tout âge afin de porter leur respect, permet de réaliser que ce jour réunit tous les citoyens, quel que soit leur parcours.

Le commandant du CMR Saint-Jean, le Colonel Guy Maillet, accompagné du Maitre de première classe Pierre Langlois, était également présent et a présenté une couronne au monument aux disparus. L’invité d’honneur, le Lieutenant-gouverneur du Québec, l’Honorable Pierre Duchesne, a reçu les honneurs lors du défilé sur la rue Sainte-Catherine.

En cette journée d’une clémence exceptionnelle pour un 11 novembre, des milliers de citoyens se sont rassemblés, le temps de quelques heures, afin de souligner les sacrifices de nos compatriotes canadiens.

___________________________________