Qu’est-ce qui se passe au CMR Saint-Jean

La Journée internationale de la femme au CMR St-Jean

Un article du Capt Line Fréchette

« Quand je serai grande, ….. ». C’est en ces termes qu’une élève-officier (élof) s’est adressée à la Mgen Whitecross, Ingénieur en chef des FC et invitée d’honneur de la journée de la femme, après une rencontre informelle entre cette dernière et les femmes élof du Collège. L’une des cent femmes les plus influentes au Canada, la Mgen a partagé son expérience en tant que femme dans les FC, et la présence et les propos de cette pionnière a certainement inspiré les étudiantes. Fournir un modèle de femme aux élof, tel était le but que le commandant du Collège militaire royal de Saint-Jean, le Col Guy Maillet, s’était fixé en cette journée internationale de la femme. Et sincèrement, je crois que toutes les conférencières invitées dans le cadre des activités de la journée ont eu, elles aussi, une très bonne influence auprès du personnel féminin.

Ces personnalités sont, en plus du Mgen Whitecross, le Maj (ret) Sandra Perron, Mme Andrée Jetté, Mme Andréa Legros et Mme Annie Surprenant. Chacune d’entre elles a contribué au succès de la journée et a laissé sa marque particulière au Collège.

D’abord, la journée a commencé avec deux conférences. Mme Andrée Jetté, conférencière de renommée internationale, a présenté les cinq types de personnalité au personnel féminin avec un grand dynamisme et aussi beaucoup d’humour. Entre autres, elle a présenté les personnalités de bases et les interactions entre celles-ci, tout en identifiant des traits de personnalité à travers des façons de danser, de se vêtir, de raconter un fait ou de ranger son bureau, ce qui n’a pas manqué de provoquer quelques éclats de rire. Tandis que le Major (ret) Sandra Perron s’est adressé à la gent masculine au sujet de l’influence de son parcours militaire sur son parcours professionnel civil et des bienfaits des différences entre les hommes et les femmes dans une organisation.

Dans un deuxième temps, le Mgen Whitecross, a rencontré les femmes élof et des membres du personnel féminin. Elle a parlé d’authenticité, de la passion au travail et de la valeur du mentorat. À la fin de cette heure inspirante, le personnel féminin a visionné une vidéo portant sur la force de la contribution des femmes dans différents pays, une vidéo que le Maj (ret) Sandra Perron avait préparée et présentée au personnel masculin un peu plus tôt dans la journée.

La troisième activité de la journée était reliée à un test psychométrique présenté par mesdames Andréa Legros et Annie Surprenant. Plus de vingt personnes ont participé à cette activité qui a permis au personnel féminin de bien s’amuser tout en découvrant d’autres facettes d’elles-mêmes et mettant au jour des aspects de leur personnalité qui demeuraient jusqu’à présent nébuleuses.

Les femmes du CMR Saint-Jean, et les hommes également, sont très reconnaissants envers le Col Maillet de leur avoir permis de souligner la Journée internationale de la femme dans un cadre amical et amusant, en leur permettant de prendre part à des activités sur la connaissance de soi et à des rencontres avec des femmes inspirantes. Se connaître, reconnaître des traits de personnalité et des différences, côtoyer des modèles inspirants ne sont-ils pas des outils pour atténuer les préjugés, accepter et composer avec les différences, et par conséquent, contribuer au respect des droits des femmes? Si la réponse est positive, le programme d’activités de la Journée internationale de la femme au CMR St-Jean aura porté ses fruits à sa façon.

__________________________________________

 

Les dix élèves-officiers du Collège militaire royal de Saint-Jean et leurs instructeurs brandissant fièrement leur drapeau au sommet du mont Washington le 24 février 2012.

(Crédit photo : Adjudant-maître Pierre Bellemare)

LE CMR SAINT-JEAN AU SOMMET DU MONT WASHINGTON

– un article de 26151 Élève-officier Gabriel Thibault

Dix élèves-officiers du Collège militaire royal de Saint-Jean (CMR Saint-Jean) accompagnés de cinq de leurs instructeurs ont gravi le mont Washington, dans l’État du New Hampshire, du 24 au 26 février dernier.

Ces dix élèves-officiers ont eu la chance de participer à ce périple en raison du fait qu’ils se sont classés parmi les meilleurs dans les quatre composantes du programme du Collège, soit les études, le sport, le leadership et le bilinguisme. Cette aventure a été mise sur pied par l’Adjudant-maître Pierre Bellemare, sergent-major de l’escadre des élèves-officiers du CMR Saint-Jean, et ses collègues, l’Adjudant Dave Limon et les Sergents Éric Paré, Claude Savard et Étienne Cameron, qui ont tous participé à l’expédition.

Pour accomplir ce défi, l’équipe a pu compter sur la collaboration de la cellule d’opérations en montagne avancées du Centre d’instruction supérieure en guerres terrestres de la Base des Forces Canadiennes de Trenton ainsi que sur celle de la cellule d’opérations en montagne du 1er bataillon du Royal 22e Régiment qui ont généreusement prêté aux élèves-officiers de l’équipement de haute technologie.

À son arrivée le soir du 23 février au Joe Dodge Lodge, l’équipe finalisa ses préparatifs pour l’ascension du mont Washington qui était prévue pour le lendemain matin. L’équipe s’était déjà familiariser avec l’équipement le dimanche 19 février lors d’une expédition d’un jour au mont Saint-Hilaire où tous ont appris les notions de base de déplacement en montagne et l’utilisation de l’équipement spécialisé.

L’ascension a eu lieu le vendredi 24 février. L’objectif de la journée : atteindre le sommet du mont Washington qui se trouve à une altitude de 1 917 mètres et qui est reconnu comme l’un des endroits avec les pires conditions météorologiques sur la planète! Le départ eu lieu à 5 heures du matin et la route empruntée pour gravir la montagne a été celle du Lion’s Head Winter, une piste possédant une grande dénivellation. Contrairement à l’an dernier, les alpinistes ont eu droit à une météo clémente, ce qui leur a permis d’atteindre le sommet après 5 heures d’efforts. Avant le reprendre la route pour le camp de base, ils ont bien sûr immortalisé le moment en prenant une photo avec le drapeau du Collège, en souvenir, mais aussi histoire de prouver à leur confrère de classe qu’ils ont bel et bien atteint le sommet!

Ayant atteint leur objectif après une seule journée, les aventuriers ont eu droit à une journée d’escalade de glace. Cette activité qui eut lieu sur un autre sommet des environs a permis aux élèves-officiers d’expérimenter une nouvelle facette de l’escalade. Cette activité a été rend possible grâce à l’Adjudant Limon, au Sergent Paré et au Sergent Cameron, qui sont tous qualifiés en tant qu’instructeurs en opération en montagne (M.O.I.).

Les élèves-officiers ont tous apprécié ce périple qui leur a permis d’acquérir de nouvelles connaissances en ce qui a trait aux opérations hivernales en montagne ainsi que de rapporter de bien beaux souvenirs, et tout cela n’aurait pu avoir lieu sans le soutien d’une équipe expérimentée d’instructeurs qui ont su transmettre leur connaissances aux participants.

 

 

Le Sgt Savard supervisant les élèves-officiers lors de l’ascension du mont Washington le 24 février 2012.

(Crédit photo : Adjudant-maître Pierre Bellemare)