Qu’est-ce qui se passe au CMR Saint-Jean

RMC Saint-Jean to exercise Freedom of the City in Saint-Jean-sur-Richelieu on 22 April

Article by Capt Eric Le Marec, Public Affairs Officer

Royal Military College Saint-Jean (RMC Saint-Jean) will exercise Freedom of the City in Saint-Jean-sur-Richelieu at 9:30 a.m. on April 22. In keeping with tradition, the Commander of the Officer Cadet Wing will lead the officer cadets to City Hall where Mayor Gilles Dolbec will review the troops. The Mayor and the Commandant of RMC Saint-Jean, Colonel Guy Maillet, will each deliver a speech. The RMC Saint-Jean Officer Cadet Wing will then parade in the streets of the city.

Granting Freedom of the City is an ancient tradition by which a community recognizes a military unit and grants it the privilege of marching through the community with drums beating, Colours flying and bayonets fixed. It is a prized honour from a community that also enables a city to recognize the merits of a military unit and express the affection and esteem of its citizens for that unit.

The city granted Freedom of the City to Royal Military College Saint-Jean on 1 October 1977, and this right was exercised in 1992 and 1995.

RMC Saint-Jean is proud to invite the Saint-Jean-sur-Richelieu community to attend this ceremony, an event also celebrating the 60th anniversary of the foundation of the College. The Freedom of the City Parade will start at 9:30 a.m. in front of City Hall, located at 188 Jacques Cartier Nord.

Le CMR Saint-Jean exercera son Droit de cité à la ville de Saint-Jean-sur-Richelieu le 22 avril

Un article du Capitaine Eric Le Marec, Officier des affaires publiques

Le Collège militaire royal de Saint-Jean (CMR Saint-Jean) exercera son Droit de cité à la ville de Saint-Jean-sur-Richelieu le 22 avril à 09h30. Comme le veut la tradition, l’Élève-officier Grégory Hamel, commandant de l’escadre des élèves-officiers, mènera l’ensemble des élèves-officiers à l’Hôtel de ville où le maire, M. Gilles Dolbec, passera en revue l’escadre. Le maire et le commandant du CMR Saint-Jean, le Colonel Guy Maillet, prononceront chacun un discours. L’escadre des élèves-officiers du CMR Saint-Jean défilera ensuite dans les rues de la ville.

Accorder le Droit de cité à une unité militaire constitue une vieille tradition selon laquelle une ville reconnaît une unité et l’autorise à défiler dans ses rues au son de ses tambours, drapeaux consacrés déployées et baïonnettes au canon. Il s’agit d’un grand honneur accordé par une ville qui lui permet également de reconnaître les mérites de ladite unité et de faire part du respect et de l’admiration que lui porte la communauté.

La ville a accordé le Droit de cité au Collège militaire royal de Saint-Jean le 1er octobre 1977 et ce droit a été exercé en 1992 et en 1995.

C’est avec grande fierté que le Collège invite la population à assister à cet évènement, qui s’inscrit dans le cadre des célébrations du 60e anniversaire de la fondation du Collège militaire royal de Saint-Jean. La cérémonie du Droit de cité débutera à 9 h 30 à l’hôtel de ville de Saint-Jean-sur-Richelieu, situé au 188 rue Jacques Cartier Nord.

 ____________________________________

Compétition d’exercice élémentaire et de garde aux drapeaux au CMR Saint-Jean le 14 avril prochain

Un article de l’Élève-officier Pascale Brouillard

C’est le samedi 14 avril prochain, au bâtiment C-16 du CMR Saint-Jean, qu’aura lieu la compétition d’exercice élémentaire et de garde aux drapeaux du Collège militaire royal de Saint-Jean (CMR Saint-Jean), à laquelle le public est invité à assister. Les trois escadrons qui composent l’escadre des élèves-officiers sont l’escadron Tracy, Iberville et Richelieu, et ils seront tous représentés par une équipe pour ces compétitions.

Les escadrons débuteront la compétition en se faisant d’abord inspecter par le commandant et l’adjudant-chef du Collège. Après un tirage au sort, la Compétition d’exercice élémentaire débutera, suivie de la Compétition de garde aux drapeaux.

Pour assurer l’impartialité, les juges ont été recrutés à l’extérieur de l’unité. Les juges désignés seront l’Adjudant-maître Turcotte (du 5e Groupe de Soutien de Secteur), l’Adjudant-maître Morneau (de l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes) et l’Adjudant Deslauriers (du Collège des Forces canadiennes – Détachement Saint-Jean).

En plus de se voir remettre un trophée, l’équipe gagnante de la Compétition de garde aux drapeaux sera désignée comme garde aux drapeaux officielle du CMR Saint-Jean, garde qui aura notamment l’honneur de porter les drapeaux lors de la Cérémonie du droit de cité qui aura lieu à l’hôtel de ville de Saint-Jean sur Richelieu le 22 avril prochain ou encore lors du défilé de fin d’année. Quant à l’équipe gagnante de la Compétition d’exercice élémentaire, elle se verra remettre le trophée Navy Bowl. De plus, ces épreuves font partie de la Compétition annuelle inter-escadron dont le gagnant sera couronné lors du défilé de fin d’année par le Trophée de la classe de 1978. Pour toutes ces raisons, chaque escadron se prépare méticuleusement afin de mettre de l’avant un produit de la plus haute qualité. Être choisi au sein de son escadron pour participer à cette compétition est donc un privilège qui revient aux meilleurs. Tous les élèves-officiers seront présents lors de l’évènement, soit comme spectateur ou comme participant. Le tout se terminera par une allocution du commandant et l’annonce des gagnants.

La mission du CMR Saint-Jean est de former les futurs leaders des Forces canadiennes. Cette compétition contribue à ce noble but en inculquant certains principes de leadership aux élèves-officiers. Ainsi, ils apprendront par cette activité le souci du détail, le travail d’équipe, la rigueur et d’autres compétences de base que tout bon leader se doit de posséder. Cet événement promet d’être spectaculaire. À qui reviendra donc la première position? Que le meilleur gagne…

____________________________________

Les élèves-officiers du CMR Saint-Jean remettent un don à Opération Anciens Combattants

Un article du Capt Guy Despatie

Le 21 mars dernier, le Major Archambault, directeur des élèves officiers du CMR Saint-Jean, et trois élèves-officiers du Collège ont présenté un don en argent au Dr Paul Kavanagh, président-fondateur de la campagne de levée de fonds Opération Anciens Combattant. Les Élèves-officiers Benjamin Harvey, Victoria Reeves et Boris Trudel ont amassé un montant de 1353.77 $ qui permettra de payer des repas aux anciens combattants en visite au Musée canadien de la guerre ainsi qu’à financer les activités éducatives du Musée.

Opération Anciens Combattants a été fondée en 2009 par le Dr Paul Kavanagh, en collaboration avec le Musée canadien de la guerre, et vise à rendre hommage aux hommes et aux femmes qui ont servi notre pays. Un des aspects important de la campagne de levée de fonds Opération anciens combattants est qu’elle cible avant tout les étudiants d’écoles partout à travers le Canada pour sensibiliser la nouvelle génération de canadiens et canadiennes aux sacrifices de ceux qui ont servi leur pays.

Depuis la fondation de cette campagne, les élèves-officiers du CMR Saint-Jean en étaient à leur première participation. Grâce à la générosité des donateurs, tous les anciens combattants peuvent obtenir un repas au Mess, la cafétéria du Musée de la guerre. Depuis la création de l’organisme, plus de 2 000 d’entre eux ont pu bénéficier d’un repas. Par l’entremise de son volet éducatif, Opération Anciens Combattants crée des ponts entre les générations en soutenant les programmes éducatifs du Musée. Il permettra aussi d’enrichir le choix déjà important de ressources et d’activités présentées sur le site Web du Musée en soutenant la création de modules en ligne sur la diplomatie et le maintien de la paix. Il s’agit d’une autre façon d’encourager les jeunes à explorer davantage l’histoire militaire du Canada et le rôle essentiel qu’ont joué ces hommes et ces femmes.

Le succès de cette campagne au CMR Saint-Jean revient vraiment aux Élèves-Officiers Benjamin Harvey, Victoria Reeves et Boris Trudel qui ont déployé les efforts sur le terrain, auprès de leurs confrères, pour amasser les fonds en une dizaine de jours.