RMC Cadets Attend CDA Conference on Defence and Security

Caption: Five Officer Cadets had the privilege to attend the 2011 Ottawa Conference on Defence and Security on February 24 and 25.

Cinq élèves-officiers du CMRC et trois du CMR-SJ ont eu le privilège d’assister à la Conférence d’Ottawa sur la défense et la sécurité le 24 et 25 février dernier.

(l-r): OCdt Labelle, NCdt Harkins, OCdt Rivard, Vice Admiral Donaldson, OCdt Vincent, OCdt Amirault.

RMC Cadets Attend CDA Conference on Defence and Security

NCDT Robert Harkins

Five Officer Cadets had the privilege to attend the 2011 Ottawa Conference on Defence and Security on February 24 and 25. Organized by the Conference of Defence Associations (CDA) and the CDA Institute, the conference theme was “Canada-US security interests – Ten years after 9/11”. This well attended conference was held at the Chateau Laurier and featured academics, political figures and military leaders from around the globe.

Day one opened with a keynote address from former US Deputy Secretary of Defence and current president and CEO of the Center for Strategic and International Studies Dr. John Hamre. His presentation delved into the evolving security situation since 9/11 and the interaction between governments with regards intelligence and military coordination. Three panels on the first day of the conference addressed Canada-US relations, Canada-US security interests and contemporary security concerns. Particularly enjoyed by the cadets was the second panel highlighted by a discussion of Canada-US security interests. Moderated by former clerk of the Privy Council Mel Cappe, the panel featured Senator Colin Kenny, former Chair of the Senate Committee on National Defence and former director of the CIA and NSA General (ret) Michael Hayden. The discussion on the panel framed the difficulties that Canada and the US have with regards to intelligence sharing. This was highlighted particularly well by a scenario described by General Hayden which involved special forces using intelligence to conduct operations of a sensitive nature which Canadians might feel is morally unjust. The panel discussion also suggested the need for Canada to have a foreign intelligence service in order to improve its offensive posture on the global scene.

Following the end of the formal presentations there was a reception for all the guests. For the Officer Cadets in attendance, this proved to be an unexpected lesson in leadership given by some of the greatest leaders Canada’s military has produced. It involved frank discussion with active and retired Generals and Colonels including Major General (ret) Lewis MacKenzie, who spoke openly about his experiences in Bosnia and the importance of strong leadership in the face of horrific situations.

Day two of the conference opened with an address by the Honourable Peter MacKay, followed by VCDS Vice Admiral Bruce Donaldson, both who spoke to the current strengths of the Canadian Forces and the way ahead. Vice Admiral Donaldson took time to single out individual members of the CF who had showed exemplary performance resulting in lives being saved. Cyber security was repeatedly touched on throughout the day and the conference was privileged to hear from General Keith Alexander, Commander, US Cyber Command and Director, National Security Agency. He took the time to define cyberspace as a new battlefield and explained the importance of being prepared for assault through remote means. The day concluded with a panel moderated by Brigadier-General (ret) Don MacNamara. The speakers were Dr. Philippe Lagassé, U of O, Dan Ross, Assistant Deputy Minister (Materiel), National Defence, and Lieutenant-General Andrew Leslie, Chief of Transformation, Canadian Forces. The subject of the panel was “Future Challenges for the CF and DND.” Lt.-General Leslie described his work in reshaping the face of the CF and talked about the challenges he faced in such an undertaking. It proved to be the most interesting question-answer session of the conference as many in attendance sought further details from Lt. Gen. Leslie on what the future might hold.

For the Officer Cadets in attendance from RMC, the conference was very informative and presented the leadership of the Canadian Forces in a light which is not often seen by those at the junior level. The insight of what will be expected as Officer Cadets move up the chain of command provided the kinds of lessons that cannot be taught in a classroom or parade square. It was an experience that all felt privileged to have enjoyed.

Les élofs du CMR à la conférence sur la défense et la sécurité de la CAD

NCDT Robert Harkins, traduit par Élof (II) Rivard

Cinq élèves-officiers du CMRC et trois du CMR-SJ ont eu le privilège d’assister à la Conférence d’Ottawa sur la défense et la sécurité le 24 et 25 février dernier. Cette conférence dont le thème était «Les intérêts Canado-américains en matière de sécurité – 10 ans après le 11 septembre» fut organisée par la Conférence des associations de la défense (CAD) et l’Institut de la CAD. L’événement a eu lieu au Château Laurier et a attiré un grand nombre d’universitaires et de personnalités politiques et de dirigeants militaires provenant d’un peu partout au monde.

Le premier jour commença par le discours d’un invité de marque, le Dr John Hamre, ancien adjoint au Secrétaire à la Défense des États-Unis et le PDG du Centre d’étude stratégique et international. Sa présentation se concentra sur l’évolution de la sécurité depuis le 11 septembre ainsi que l’interaction intergouvernementale au plan des renseignements et de la coordination militaire. Les trois panels de la journée se focalisèrent sur les relations Canada-États-Unis, les intérêts en lien à la sécurité du Canada et des États-Unis ainsi que les préoccupations contemporaines de sécurité. Le deuxième panel, traitant des intérêts en lien à la sécurité, fut particulièrement apprécié par les Élofs. Animé par l’ancien greffier du Conseil privé Mel Cappe et composé du Sénateur Colin Kenny, ancien président du Comité permanent du Sénat de la sécurité nationale et de la défense, et du Général à la retraite Michael Hayden, ancien directeur de la CIA et de la NSA, le panel a discuté des difficultés auxquelles le Canada et les États-Unis font face par rapport au partage de l’information. Le Général (ret.) Hayden a présenté le problème en donnant l’exemple d’un groupe des forces spéciales utilisant des renseignements pour conduire des opérations délicates que les Canadiens pourraient classer comme étant immoral. Une suggestion résultant de ce panel fut que le Canada établisse son propre service de renseignement à l’étranger afin d’améliorer sa position offensive sur la scène mondiale.

Suite aux présentations à l’horaire, les élèves-officiers eurent la chance de participer à une réception. Le résultat : une leçon inattendu de leadership donnée par certains des meilleurs leaders issus des Forces Canadienne. Cela c’est traduis par une forme de discussions franches avec des généraux et colonels retirés et d’autres encore en service avec les FC dont le Major Général (ret) Lewis MacKenzie qui a témoigné de son expérience en Bosnie et de l’importance d’un leadership fort face à des situations horrifiantes.

La deuxième journée de la conférence débuta par une présentation de l’Honorable Peter Mackay, ministre de la Défense, suivie par le Vice chef d’état-major de la Défense, le Vice amiral Bruce Donaldson. Ces orateurs ont discuté des forces des FC et du chemin à suivre. Le Vice Amiral Donaldson pris le temps de reconnaître le travail de certains membres des Forces Canadiennes qui ont sauvé des vies. Un des thèmes les plus présents de la journée fut celui de la Cyber-sécurité. Les membres de la conférence eurent même le privilège de recevoir le commandant du US Cyber Command et directeur actuel de la NSA, le Général Keith Alexander. Il a décrit le cyberespace comme étant un nouveau champ de bataille et souligna l’importance d’être prêt à une attaque informatique. La journée s’est terminée par un panel animé par le Brigadier-général à la retraite Don MacNamara et composé du Dr. Philippe Lagassé de l’université d’Ottawa, du sous-ministre adjoint (Matériels) du MDN Dan Ross ainsi que du Lieutenant-général Andrew Leslie, Chef de la Transformation. Le thème étant : «Défis futurs pour le MDN et les FC», le Lt. Gén. Leslie a décrit son travail en tant que Chef de la Transformation ainsi que les défis auxquels il fait face. La période des questions suivant ce panel fut des plus intéressantes, le Lieutenant-général Leslie se faisant bombarder de question à propos du futur possible pour les Forces Canadiennes.

Pour les délégués élèves-officiers du CMR, la conférence fut très instructive et a présenté le leadership des Forces canadiennes d’un angle qui n’est pas toujours accessible à ceux du niveau junior. Elle permit aussi de profiter de la sagesse d’anciens officiers supérieurs et d’en retirer des leçons qui ne s’apprennent pas dans une salle de classe ou sur un terrain de parade. Ce fut une expérience incroyable et tous les participants reconnaissent le privilège d’avoir eu la chance d’y être.