• Home
  • /
  • Foundation News
  • /
  • RMC Music Program Sets “New Standard of Excellence” Thanks to Funding from Class of 1964 / Le programme de musique du CMR établit un « nouveau standard d’excellence » grâce au financement de la promotion de 1964

RMC Music Program Sets “New Standard of Excellence” Thanks to Funding from Class of 1964 / Le programme de musique du CMR établit un « nouveau standard d’excellence » grâce au financement de la promotion de 1964

Article by Slt Devin Sloos, RMC Director of Music

The RMC Music Program has been an integral part of the College’s history and heritage since it was stood up in 1953. It brings the pomp and circumstance to parades, regimental traditions to mess dinners, diversified entertainment at major concerts and events, and last year the Cadets elevated their performance to a new standard of excellence at all 33 events they supported.

There has been a renewed energy in the RMC Music Program and the program has grown from 70 Cadets in December 2018 to 105 Cadets a year later (see below).

September 2018 December 2018 May 2019 September 2019
Band 12 17 21 28
Choir 15 18 24 17
Highland Dance 3 6 8 18
Pipes 9 / (5 performers) 9 (5 performers 8 (6 performers) 19 / (10 performers)
Drums 17 20 17 23
Total 56 70 78 105

 

The difference in the program has come from the funding from the Class of 1964. We hired professional instructors for highland dance, choir, and pipes which drastically improved the quality of their art. And we were able to purchase 14 new Highland Doublets so that the Cadets could not only sound the part, but look the part.

Thank you to the Class of 1964 and the many other donors who contribute to the RMC Band and ensure that we have the necessary equipment and instruction we need in order to perform at our highest level.

“I am so grateful for the music program at RMC. It has helped me to adjust to the new college setting by applying myself to something that I am already passionate and familiar with. I have to be organized and diligent with my time, but it has given me a behind-the-scene perspective on military traditions that I really enjoy.” – OCdt Margaret Tapia-Manangan

//

Article du sous-lieutenant Devin Sloos, directeur de la musique du CMR

Le programme de musique du CMR fait partie intégrante de l’histoire du collège depuis sa création en 1953. Il confère un caractère solennel aux parades, donne vie aux traditions lors des dîners régimentaires et assure un divertissement pour tous les goûts lors des grands concerts et événements. L’an dernier, les élèves-officiers ont atteint de nouvelles normes d’excellence lors des 33 événements pendant lesquels ils se sont produits.

Le programme de musique du CMR est investi d’une énergie renouvelée, son effectif étant passé de 70 élèves-officiers en décembre 2018 à 105 élèves-officiers un an plus tard (voir le tableau ci-dessous).

Septembre 2018 Décembre 2018 Mai 2019 Septembre 2019
Fanfare 12 17 21 28
Chorale 15 18 24 17
Danse écossaise 3 6 8 18
Cornemuses 9 (5 musiciens) 9 (5 musiciens) 8 (6 musiciens) 19 (10 musiciens)
Tambours 17 20 17 23
Total 56 70 78 105

 

Le programme connaît cette évolution grâce au financement offert par la promotion de 1964. Nous avons engagé des professionnels pour l’enseignement de la danse écossaise, de la chorale et de la cornemuse, ce qui a grandement élevé la qualité de notre art. Nous avons également pu acheter 14 nouveaux doublets écossais pour donner aux cadets une allure à la hauteur de leur talent.

Nous remercions la promotion de 1964 et les nombreux autres donateurs qui appuient la fanfare du CMR et veillent à ce que les élèves-officiers disposent de l’équipement et de l’enseignement dont ils ont besoin pour offrir des prestations d’une qualité exceptionnelle.

« Je suis tellement heureuse de faire partie du programme de musique du CMR. Le programme a facilité mon adaptation à la vie collégiale en me permettant de poursuivre une de mes passions. Je dois être disciplinée et bien organiser mon horaire, mais j’aime beaucoup découvrir les traditions militaires sous l’angle musical. » – Élof Margaret Tapia-Manangan