Stage mémorable au Musée de la logistique des Forces canadiennes

xxxxxxx

 

Stage mémorable au Musée de la logistique des Forces canadiennes

 

Le Collège militaire royal du Canada n’est pas une université comme les autres. On l’entend souvent, mais cela est devenu d’autant plus vrai pour moi cette année. J’ai décidé à la fin de ma troisième année que je voulais profiter au maximum des opportunités qui m’étaient offertes pour ma dernière année au Collège. J’ai donc postulé pour faire un stage académique d’une session à l’extérieur, en plus de compléter une majeur en Études militaires et stratégique avec spécialisation ainsi qu’une mineure en littérature.

pour…

Le stage a été accepté à mon grand bonheur et grâce à une étroite collaboration entre les escadres d’entrainement et académique tout fût organisé avec brio. Avec l’aide de mon directeur de programme, le Dr. Brushett, j’ai été capable de prendre des arrangements avec mes professeurs pour compléter mes cours à distance afin de m’assurer de ne prendre aucun retard dans mon cheminement académique. J’ai aussi eu l’honneur d’être le premier à essayer le nouveau projet mis sur pied par le Dr. Wakelam, d’associer un crédit en histoire publique à un stage ayant une valeur académique afin de faciliter la participation des élèves-officiers à de tels projets. En effet, en tant que stagiaire au Musée de la logistique des Forces canadiennes à Montréal, j’ai eu la chance de découvrir un nouveau domaine de l’histoire auquel je n’avais encore jamais touché auparavant. J’ai été placé le temps d’une session dans la peau d’un conservateur de musée et j’ai dû monter une exposition de A à Z. Pour y arriver, j’ai fait des recherches dans plusieurs bibliothèques, j’ai fouillé dans les Archives nationales et au centre de recherche du Musée de la guerre à Ottawa, j’ai rencontré des archivistes, des historiens spécialisés en histoire militaire et de la logistique, j’ai travaillé avec des militaires retraités qui ont accepté de partager leur expérience et j’ai dépoussiéré des livres datant de plus de cent ans pour accéder à un regard contemporain le sujet.

En plus d’être pour moi une véritable chance de pouvoir découvrir le domaine de la muséologie, ce stage m’a aussi rapporté au plan professionnel. En tant que futur officier de la branche logistique des Forces armées canadiennes, j’ai eu la chance d’en apprendre plus sur l’histoire de mon métier et de découvrir d’où viennent les méthodes que nous utilisons aujourd’hui. J’ai pu comparer l’histoire à aujourd’hui et mieux comprendre les noms de certaines choses en logistique, les raisons de procéder ainsi et voir des exemples concrets de l’application des méthodes que nous utilisons dans les Forces armées canadiennes encore aujourd’hui.

Finalement, j’aimerais remercier la fondation des anciens du CMR. Sans leur support, je n’aurais jamais pu participer à cette expérience unique. Je garderai précieusement ce que j’ai appris à travers ce stage et l’utiliserai tout au long de ma carrière.

***

Cher membres de la Fondation des CMR,

J’ai eu l’opportunité grâce au support de la Fondation des CMR de faire un stage académique au Musée de la Logistique des Forces canadiennes à Montréal. J’ai ainsi pu découvrir le domaine de la muséologie et participer à la recherche sur l’histoire militaire du Canada et de la branche logistique plus précisément. Ma formation au Collège militaire royal du Canada s’en retrouve enrichie et je garderai des traces positives de cette expérience tout au long de ma future carrière en tant qu’officier de la logistique. Sans le soutien financier de la Fondation des CMR, il ne m’aurait pas été possible de participer à ce stage académique au Musée de la logistique des Forces canadiennes.

Je tiens à remercier chaleureusement tous les donateurs de la Fondation des CMR qui continuent de permettre aux élèves-officier de participer à des expériences enrichissantes et formatrices de la sorte.

Respectueusement,

Élof 26401 Victor-Joël Couture

One Comment

  • Pierre-Paul Pharand

    January 18, 2016 at 3:09 pm

    Bravo Victor ! La réussite de ton stage va contribuer à ouvrir la porte à d’autres Élofs pour des expériences tout aussi enrichissantes.