• Home
  • /
  • d. Top Headlines
  • /
  • The Old Meets The New at RMC’s First Year Badging Parade / L’ancien rencontre le nouveau lors du défilé de remise des insignes de première année du CMR

The Old Meets The New at RMC’s First Year Badging Parade / L’ancien rencontre le nouveau lors du défilé de remise des insignes de première année du CMR

Article by 25366 Anna-Michelle Shewfelt

Photos Courtesy RMC Public Affairs

(Saturday, September 19, 2020) For the Class of 2024, the Badging Parade which marked their official entry into RMC’s Cadet Wing was a mix of old traditions and some new ones. The parade itself would have been easily recognizable to those who’ve seen it before, but gone were the packed crowds of proud families and friends, the VIP’s and most of the members of the Old Brigade, the rest of the Wing, the Colour Party and the Band (except for 2 drummers). Gone also were the No. 4 uniforms and the Scarlets. The event was stripped down to its bare essence but it was still the Badging Parade, still time to celebrate the accomplishment of the more than two hundred new First Year Cadets.

Major General Craig Aitchison, Commander of the Canadian Defense Academy, addresses the parade. Le major-général Craig Aitchison, commandant de l’Académie canadienne de la défense, s’adresse à la parade.

As Major General Craig Aitchison, the Commander of the Canadian Defense Academy explained in his address to the Cadets, “You’ve come a long way in only seven weeks. It’s an honour for me to be here today to mark this occasion with you. The cap badge is a tradition that says you belong. It’s our way of welcoming you to the profession of arms.” He went on, “I would be remiss if I did not acknowledge the efforts of both the Cadet Wing and the Director of Cadets, Col Heilman, and her staff in making this possible. Thank you, as well, to the families for your part in supporting your Cadets. You didn’t get to participate today like you normally would but I hope you can appreciate not only the priorities of the College in keeping everyone safe but also the effort they’ve put into making coverage of this event available on social media.” (See here for the RMC Facebook page.)

RMC Commandant, 18777 BGen Sébastien Bouchard, was just as keen in his praise and in his thanks. “In 1876,” he explained, “18 young Canadians came to get an education and to be trained as military officers. And today, 144 years later, even in the middle of all that’s going on, that mission remains the same. Almost 30 000 Canadians have had the privilege since then and today it’s your turn. Today I would normally also thank the parents and friends in the stands and the rest of the Cadet Wing standing behind you. They’re here in spirit and I’m sure their thoughts are with you. To the FYOP barslate, you’ve done well over these last weeks and you’ve picked up a lot of great leadership experience in the process. Thank you to you and to all the staff and faculty who’ve made the fall term possible. Thank you also to the RMC Club and the RMC Foundation for your ongoing support.”

BGen Bouchard’s advice for the new First Year Cadets was simple. “Now is the time to focus on the Four Pillars of this institution. Don’t wait until it’s too late because that will just make it harder, believe me. Truth, Duty, Valour is more than just our motto, it’s our code of ethics. And take the time to stay connected with your families and your friends back home. I know how proud and excited they must be right now.”

The parade saw other traditional moments as well, including the announcement of which First Year flight had won yesterday’s obstacle course. The parade square echoed to shouts of “Grizzly! Grizzly!” in response to the news that it was Grizzly Flight, 3 Sqn.

While the badging itself is normally the responsibility of the Old Brigade, this year’s Old Brigade attendees were limited to 7964 Don Bell, Adjutant of the Old Brigade and 10208 Cam Carbert and 10531 David Casarsa, both from the Class of 1975 which enters the Old Brigade this year. They were assisted by senior RMC staff including the Commandant, the Principal, 14458 Dr. Harry Kowal, and the Dean of Engineering 16025 Dr. Greg Phillips.

And if there’s one thing that hasn’t changed in midst of all the COVID restrictions, it was the pride on the faces of the First Year Cadets. They marched off the Parade Square with their heads held high and with the same precision and bearing as the long line of Cadets who’ve gone before them. They’ve made it. They’re now full members of the RMC family.

Congratulations to the Class of 2024!


Article de 25366 Anna-Michelle Shewfelt

Photos avec l’aimable autorisation du RMC Public Affairs

(Samedi 19 septembre 2020) Pour la promotion de 2024, le défilé de remise des insignes qui marquait leur entrée officielle dans l’aile des l’Escadre des élèves-officiers du CMR était un mélange d’anciennes traditions et de quelques nouvelles. Le défilé lui-même aurait été facilement reconnaissable par ceux qui l’ont déjà vu, mais les foules remplies de familles et d’amis fiers, les VIP et la plupart des membres de la vieille brigade, le reste de l’Escadre des élèves-officiers, le parti des couleurs ont disparu et la musique du collège militaire royal du Canada (sauf pour 2 batteurs). Finis également les uniformes n ° 4 et les écarlates. L’événement a été dépouillé jusqu’à son essence, mais c’était toujours la parade de remise des insignes, encore temps de célébrer l’accomplissement de plus de deux cents nouveaux élèves-officiers de première année.

Comme l’a expliqué le major-général Craig Aitchison, commandant de l’Académie canadienne de la défense dans son discours aux élèves-officiers: «Vous avez parcouru un long chemin en seulement sept semaines. C’est un honneur pour moi d’être ici aujourd’hui pour marquer cette occasion avec vous. L’insigne est une tradition qui dit que vous appartenez. C’est notre façon de vous accueillir au métier des armes.» Il a ajouté: «Je m’en voudrais de ne pas reconnaître les efforts de l’Escadre des élèves-officiers et du directeur des élèves-officiers, le Col Heilman, et de son personnel pour rendre cela possible. Merci également aux familles pour votre part en soutenant vos élèves-officiers. Vous n’avez pas pu participer aujourd’hui comme vous le feriez normalement, mais j’espère que vous pouvez apprécier non seulement les priorités du Collège pour assurer la sécurité de tout le monde, mais aussi les efforts qu’ils ont déployés pour rendre la couverture de cet événement disponible sur des médias sociaux.» (Voir ici pour la page Facebook du CMR.)

Le commandant du CMR, 18777 le Bgén Sébastien Bouchard, était tout aussi vif dans ses éloges et dans ses remerciements. «En 1876,» expliqua-t-il, «18 jeunes Canadiens sont venus pour faire des études et suivre une formation d’officiers militaires. Et aujourd’hui, 144 ans plus tard, même au milieu de tout ce qui se passe, cette mission reste la même. Près de 30 000 Canadiens ont eu le privilège depuis lors et aujourd’hui c’est à vous. Aujourd’hui, je voudrais normalement aussi remercier les parents et amis dans les gradins et le reste de l’escadre des élèves-officiers derrière vous. Ils sont ici dans l’esprit et je suis sûr que leur les pensées sont avec vous. Pour le barslate du POPA, vous avez bien fait ces dernières semaines et vous avez acquis une grande expérience de leadership dans le processus. Merci à vous et à tout le personnel et les professeurs qui ont fait le trimestre d’automne possible. Merci également au Club des CMR et à la Fondation des CMR pour votre soutien continu.»

Les conseils du bgén Bouchard pour les nouveaux élèves-officiers de première année étaient simples. «Le moment est venu de vous concentrer sur les quatre piliers de cette institution. N’attendez pas qu’il soit trop tard car cela ne fera que compliquer les choses, croyez-moi. Vérité, devoir, vaillance sont plus que notre devise, c’est notre code d’éthique. Et prenez le temps de rester en contact avec vos familles et vos amis à la maison. Je sais à quel point ils doivent être fiers et enthousiastes en ce moment.»

Le défilé a également vu d’autres moments traditionnels, notamment l’annonce du vol de première année qui avait remporté la course d’obstacles d’hier. La place du défilé a fait écho aux cris de “Grizzly! Grizzly!” en réponse à la nouvelle qu’il s’agissait de Grizzly Flight, Esc 3.

Alors que la remise des insignes lui-même est normalement la responsabilité de la Vieille Brigade, les participants de cette année de la Vieille Brigade étaient limités à 7964 Don Bell, adjudant de la Vieille Brigade et 10208 Cam Carbert et 10531 David Casarsa, tous deux de la promotion de 1975 qui entre dans la Vieille Brigade cette année. Ils ont été assistés par des cadres supérieurs du CMR, notamment le commandant, le directeur 14458 le Dr Harry Kowal et le doyen du génie 16025 le Dr Greg Phillips.

Et s’il y a une chose qui n’a pas changé au milieu de toutes les restrictions COVID, c’était la fierté sur les visages des élèves-officiers de première année. Ils ont quitté la place du défilé, la tête haute, avec la même précision et la même allure que la longue file de élèves-officiers qui les ont précédés. Ils ont réussi. Ils sont maintenant membres à part entière de la famille du CMR.

Félicitations à la promotion de 2024!

For lots more photos of the parade please see here. / Pour plus de photos de la parade, veuillez cliquer ici.

One Comment

  • Graham Keene

    September 22, 2020 at 12:59 pm

    Bravo to the new Junior Cadets, they have earned their cap badge. If they could only foresee as young Canadians what tremendous opportunities lay ahead of them to serve their county both in the military and civilian life. What bright futures they have!
    Entering the Old Brigade this year I remember as it was only yesterday our obstacle course and entry into the Cadet Wing at Royal Road in 1971. I recall the pride I experienced being cheered on as I struggled over seemingly insurmountable obstacles, a experience that would repeat itself many times in my life. Our Flight won the obstacle race that day. For me, reflecting back, it was in the top 10 list of my accomplishments. It set the tone in my life of what is possible. TDV