Un voyage pour les LOG-GEM-SIGS

Un voyage pour les LOG-GEM-SIGS

Écrit par 25532 Marie-Claude Otis

Du 2 mai au 4 mai 2012, une quarantaine d’Élèves-officiers du Collège militaire royal du Canada ont eu l’opportunité d’aller voir différentes unités, plus exactement le 5e Bataillon de Service du Canada (5 Bn S du C) en action à Gagetown pendant l’EX LION INTRÉPIDE. Un exercice d’une telle envergure n’avait pas eu lieu depuis une dizaine d’année : l’opportunité s’avérait donc être des plus intéressante. Également, ils eurent la chance de visiter, à Montréal, le 25e Dépôt d’approvisionnement des Forces canadiennes (25 DAFC), le 202e Dépôt d’atelier (202 DA), la 4e Unité de contrôle de Mouvement des Forces canadiennes (4 UCMFC) ainsi que la 3e Unité de Support canadienne (3 USC).

Le voyage se déroulait sur une durée de trois jours : le premier consistait essentiellement à se rendre à Gagetown. Le lendemain matin, jusqu’en milieu d’après-midi, le groupe visitait la brigade en exercice et la journée se terminait par un voyage de retour jusqu’à Valcartier. Le troisième et dernier jour, le groupe se rendit à Montréal et, suite à la visite des lieux et la description des tâches variées, les Élofs amorcèrent leur retour pour Kingston.

En premier lieu, nous avons appris comment le 5 Bn S du C se préparait pour un déploiement éminent ailleurs qu’au Canada si le gouvernement le souhaitait. Nous avons eu l’aide d’un guide: Lt Audet-Guay pour nous faire visiter le Camp Petersville (PV). Nous avons pu observer comment que cette unité fonctionnait pendant cet exercice de brigade. Nous avons eu l’opportunité de visiter le Centre d’Opérations Logistiques (COL) du camp. Nous avons également eu droit à une explication concrète de ce qui se passait pendant cet exercice sur le “champ de bataille” où le 1eR22R agissait comme la force ennemie, et où, le 2eR22R et 12e RBC agissaient comme la force amie.

Ce qui était vraiment particulier par rapport à ce voyage, repose dans le fait que les personnes ont été séparées en métier et eurent la chance de visiter ce qui était propre à leur métier.

Un fait étonnant que nous avons pu remarquer est que les militaires doivent travailler main dans la main avec des entreprises civiles de la région, par divers contrats, pour ce qui a trait à l’installation de lumières, aux toilettes chimiques, aux poubelles, aux véhicules ainsi qu’au système de réapprovisionnement en eau pour le système de douche. Également, les membres travaillant dans l’approvisionnement sont de 67 personnes pour un grand total de 4000 personnes en exercices. Ils sont capables de maintenir une capacité fonctionnelle.

Notre visite à Gagetown s’est terminée par une visite du PC du transport où nous nous sommes fait expliquer l’importance d’acheminer un convoi continuel aux différentes unités de premières lignes (attachées aux différentes unités de combat) pour assurer qu’ils aient tout ce dont ils ont besoin pour continuer de combattre efficacement. Nous avons également eu la chance de visiter le PC des GEMs et voir quel rôle ils assumaient pendant cet EX.

De plus, nous avons aussi eu droit à une dernière séance de questions avec le Cmdt A du 5 Bn S du C, Maj. Delisle, un ancien du collège. Pour nos futurs logisticiens, il est important de comprendre la chose suivante: le bataillon de service agit comme une unité de seconde ligne. En tant que telle, il lui faut fournir les matériaux et l’équipement nécessaires aux unités de première ligne qui sont “attachées” aux différentes unités de combat et les desservent à même leur position sur le champ de bataille.

……………………

 

 “From left to right Major Chayer, Major Delisle, OCdt Otis, OCdt Bears, LCol Poirier, OCdt Akey, OCdt Benotto”

En deuxième lieu, nous avons eu la chance de visiter le 25e DAFC pour les LOG, ainsi que le 202e DA (pour les GEM et les SIGS) en avant-midi lorsque nous sommes arrivés à Montréal en début de journée. Nous avons eu la chance de visiter les locaux ainsi que les différents endroits où les matériaux ont été entreposés.

Nous avons eu une introduction du Lt Col, J-C Collard, un ancien du collège, juste avant de faire la visite du dépôt. Cette unité est en fait, une unité de 3e ligne. Ici, elle fournit tout le nécessaire aux unités de 2e ligne, tel que le 5 Bn S du C. Des faits intéressants par rapport à cette unité, sont qu’elle possède 1,6 million de pi2 de rangement intérieur et 0,5 million de pi2 de rangement extérieur. C’est une superficie énorme, en considérant que c’est le plus gros entrepôt des Forces canadiennes et que bien des entreprises civiles ne détiennent pas autant de rangement et de surface.

Après cette introduction, nous avons eu la chance de voir comment le dépôt recevait les différents matériaux, les plaçait, les organisait, s’ils devaient être entreposés ou envoyés dans les différentes unités, etc. Nous avons eu droit à une vue spectaculaire de la salle d’entreposage de 60 pieds de hauteur x 44 pieds de profondeur, c’était réellement impressionnant.

Après cette visite vraiment inspirante au 25 DAFC et au 202 DA, nous avons eu la chance de visiter les unités avoisinantes en après-midi: le 4 UCMFC et le 3 USC.

Nous avons eu une présentation par le Capt. Salov, du 4 UCMFC. C’est une unité de mouvement qui se doit d’être prête en tout temps à être déployée à tout moment, souvent dans de brefs délais. L’unité est très polyvalente et est capable d’effectuer la planification et d’organiser des missions. C’est une petite unité, dont seulement 2 4 personnes sont déployables partout dans le monde

Nous avons terminé notre visite avec une présentation par le Capt. Girard-Beauchesne, un ancien du collège, du 3 USC qui est une unité qui assure la distribution du matériel, qui planifie, coordonne et exécute un soutient logistique lorsqu’il faut préparer le terrain pour une mission. Donc, il s’occupe de l’activation et de la désactivation de théâtre d’opérations. Cette unité s’occupe de la réception du matériel, de mettre en place le système d’approvisionnement des Forces canadiennes (CFSS), etc. C’est une autre unité très polyvalente à son tour.

En tant que futurs logistiens, cette visite des différents locaux et aménagements, de plus celle de l’exercice organisé à Gagetown, nous ont permis de comprendre un peu plus l’impact que la logistique, et les métiers de support tels que les GEM et les SIGs, détiennent lorsqu’il est question d’organiser et de planifier des déploiements, de même que la conduite même des opérations. Cette visite a rendu concret et a clarifié le rôle que ces individus, autant les officiers que les NCO, jouent dans l’accomplissement et la réalisation de la mission donnée.

Another EME Perspective…

By 25392 Joel Benotto

EME officer cadets from RMCC attended a trip to CFB Gagetown and 202 Workshop in Montreal from 2 May to 4 May. The trip consisted of a visit of 5 Brigade from Valcartier while they were on exercise in Gagetown. This was particularly interesting for the EMEs as their understanding of their trade was put into an operational context. They learned what EMEs do in the field, and more importantly, how they coexist with personnel from the other trades in a service battalion.

At 202 Workshop, the EMEs got to see the place where all Canadian Army equipment from Afghanistan goes for third and fourth line repairs. It was impressive to see these vehicles and corresponding weapons systems as they were in the process of being overhauled and inspected. Overall, the EME officer cadets from RMCC had a great opportunity to see their trade in action and see how diverse it really is.