Une stagiaire militaire du Bénin au CMR Saint-Jean

Arrivée au Collège militaire royal de Saint-Jean à la fin juillet, l’Élève-officier N’DAH-SÉKOU est intégrée à l’escadron Iberville, un des trois escadrons du Collège qui compte au total quelque 200 élèves-officiers. On la voit ici durant l’exercice Leadership Conquérant qui se déroule au mois de septembre. Crédit photo : Capt Eric Le Marec

Une stagiaire militaire du Bénin au CMR Saint-Jean

– Un article du Capitaine Eric Le Marec, officier des affaires publiques du CMR Saint-Jean

Depuis juillet 2013, le Collège militaire royal de Saint-Jean compte sept étudiants étrangers dans le cadre du Programme d’instruction et de coopération militaires. L’un de ces étudiants, l’Élève-officier Marlène N’DAH-SÉKOU vient du Bénin, un pays d’Afrique de l’Ouest qui compte environ neuf millions d’habitants. C’est la première fois que le CMR Saint-Jean accueille une étudiante de ce pays.

Arrivée au Canada en janvier 2013, elle a suivi un cours à l’École des langues des Forces Canadiennes pour apprendre l’anglais, un cours de base condensé d’officier spécifiquement pour les stagiaires étrangers et finalement la Phase commune Armée terre à Gagetown avant de se retrouver au CMR Saint-Jean.

Arrivée au Collège militaire royal de Saint-Jean à la fin juillet, l’Élève-officier N’DAH-SÉKOU est intégrée à l’escadron Iberville, un des trois escadrons du Collège qui compte au total quelque 200 élèves-officiers. « Je suis inscrite au programme de sciences humaines avec une vingtaine d’heures de cours par semaine, de dire l’Élève-officier N’DAH-SÉKOU. Comme activité parascolaire, je joue au volleyball au sein de l’équipe représentative du Collège; c’est un sport que je pratiquais déjà beaucoup, étant au Bénin. »

Officiellement intégrée dans l’armée depuis 2008 après un séjour de 7 ans au Lycée Militaire de Jeunes Filles (LMJF) du Bénin, l’Élève-officier N’DAH-SÉKOU se dit privilégiée d’être au Canada pour y continuer sa formation militaire. Marlène profite au maximum de l’année qu’elle passe au CMR Saint-Jean. « J’aime beaucoup la diversité des activités au Collège, dit-elle. Les élèves-officiers qui y sont formés reçoivent une formation que je trouve bien équilibrée, entre les études, le leadership, le bilinguisme et le sport. »

L’année passée au CMR Saint-Jean lui aura permis d’avoir un aperçu de la culture militaire au sein d’une école de formation canadienne d’officiers. « Ce qui m’a impressionnée le plus au sein de l’armée canadienne en général, c’est le souci du détail. Cette composante ainsi que l’apprentissage d’une culture différente m’ont beaucoup apporté autant professionnellement que personnellement, » ajoute-t-elle.

Suite à son année au CMR Saint-Jean, l’Élève-officier N’DAH-SÉKOU retournera à Gagetown afin de terminer la phase III de l’entrainement d’officier d’infanterie. À la fin de ce cours, il reste à déterminer si elle retournera au Bénin ou si elle poursuivra son séjour au Canada pour finir le Baccalauréat en sciences et arts militaires qu’elle a commencé au CMR Saint-Jean.

Le Collège militaire royal de Saint-Jean a pour mission d’intégrer, d’évaluer et de développer les élèves-officiers en vue d’une brillante carrière en tant qu’officier des Forces armées canadiennes par l’entremise de ses programmes d’études, de leadership, de sport et de bilinguisme.

Photo 2 : Depuis juillet 2013, le Collège militaire royal de Saint-Jean compte sept étudiants étrangers dans le cadre du Programme d’instruction et de coopération militaires. L’un de ces étudiants, l’Élève-officier Marlène N’DAH-SÉKOU vient du Bénin, un pays d’Afrique de l’Ouest qui compte environ neuf millions d’habitants. C’est la première fois que le CMR Saint-Jean accueille une étudiante de ce pays. Crédit photo : Mario Poirier