• Home
  • /
  • m. Extra Innings
  • /
  • Women Emerging in Military Sport / Les Femmes découvrent leur rôle dans le monde du sport militaire

Women Emerging in Military Sport / Les Femmes découvrent leur rôle dans le monde du sport militaire

Women Emerging in Military Sport

Ex cadet & cadet travel to South Africa to take part in CISM Commission

By 22461 Major Claire Bramma, Class of 2002

From 24-28 October, the South African Defence Force (SADF) hosted the 2nd Women in CISM Commission (WICC) event near Durban. The first WICC event was held in Kingston Ontario in 2008 to initiate awareness of how women can get involved in CISM (Conseil International du Sport Militaire) whether as an athlete, coach, or support staff. This particular WICC event was realized in the form of a conference where over 65 delegates from 20 nations participated. Canada was represented by 22461 Maj Claire Bramma (CISM Volleyball, 5eRGC Valcartier) and 24990 OCdt Serena Palmer (CISM Swimming and Lifesaving, RMC Kingston) where they had the opportunity to receive presentations from CISM headquarters as well as from a variety of South African women who are involved in sports and recreation either at the national or SADF levels.

Military athletes and sports administrators from 14 African nations were in attendance, along with representatives from Brazil, USA, Norway, Sweden, and Slovenia. This provided a unique occasion for Maj Bramma and OCdt Palmer to learn about the issues African women face concerning participation in military sports. Furthermore, the conference proved to be a fantastic opportunity to meet women who are involved in the development of sports and fitness in their respective militaries. Two interesting statics from the South African perspective were that the SADF (South African Defense Force) is comprised of 23% women and among children participating in South Africa`s 6 major sports disciplines (rugby, football, volleyball, cricket, netball, athletics) 43% are girls. These numbers are encouraging to see how cultural norms are being challenged and to realize that South Africa is striving towards equal opportunities for both men and women.

“Friendship through sport”, the enduring CISM motto was continually reinforced throughout the week and created a very positive environment for all the delegates and Chiefs of mission to begin building supportive networking bonds. OCdt Palmer says, “besides building friendships, my experience this past week has taught me that despite cultural differences and language barriers, women in sport experience similar challenges and it is through discussion that these obstacles can be overcome “. Outside of the conference schedule, delegates were able to discuss topics such as coaching, training, and physical fitness testing and standards. Major progress has occurred to promote women-in-sport over the past decade thanks to the hard work of women promoting sport and becoming involved as coaches and administrators. It is through sharing lessons learned and creation of opportunities that the participation of women in military sport can continue to develop.

To finish the conference, Maj Bramma and OCdt Palmer were able to experience the remnants of the FIFA World Cup fever in Durban through visiting the Moses Mabhida Stadium. Like CISM, the World Cup is another example of how sport can unite people from all over the world. Thanks to this experience in South Africa and the opportunity to unite with military women from all over the world, the enduring theme of “Friendship Through Sport” was truly realized.


Les Femmes découvrent leur rôle dans le monde du sport militaire

Major Claire Bramma, 22461 Promotion 2002

Du 24 au 28 octobre, les militaires de l’Afrique du Sud ont organisé la 2e conférence de commission des femmes du CISM (WICC) qui a eu lieu près de la ville Durban. Le premier événement fut à Kingston en 2008 afin d’améliorer la connaissance et l’implication des femmes dans les activités du sport militaire et du CISM (Conseil International du Sport Militaire). Le deuxième événement fut réalisé comme une conférence où il y a eu plus que 65 participants de 20 pays différents. Le Maj Claire Bramma 22461 (5eRGC Valcartier, joueuse de volleyball) et l’élof Serena Palmer 24990 (CMR Kingston, nageuse) ont participé aux événements où il y avait plusieurs présentations des représentants du bureau de CISM et de la part de l’Afrique du Sud au niveau du gouvernement et du département de la défense.

Les athlètes et les personnels qui sont impliqués avec les sports militaires ont participé à la conférence. Au total, 20 pays furent représentés par 14 pays africains ainsi que par les États-Unis, le Brésil, la Norvège, la Suède et la Slovénie. Ceci, a fourni une occasion spéciale pour le Maj Bramma et l’élof Palmer de connaître les défis actuels des femmes africaines dans le domaine du sport militaire. De plus, la conférence fut une opportunité unique pour rencontrer les autres femmes militaires et les athlètes qui sont impliqués dans le développement du sport et de la forme physique dans leur force militaire respective. Spécifiquement il est intéressant de savoir que les femmes occupent 23 pour cent des membres de la défense de l’Afrique du Sud. Également, 43 pour cent des enfants qui participent dans l’un des six sports majeurs de l’Afrique du Sud (soit le rugby, le football, le volleyball, le cricket, le netball et l’athlétisme) sont des filles. Il faisait bon d’apprendre que l’Afrique du Sud est en train de créer des occasions égales pour les femmes ainsi que pour les hommes.

(photo L) Le Maj Bramma et Elof Palmer en face des drapeaux à l’endroit de la conférence au plage Banana prêt de Durban.

« L’amitié par le sport » est le message ardent du CISM qui fut renforcé durant la semaine et qui a créé un environnement positif pour toutes les participantes et les chefs de mission afin de bâtir des réseaux et des connections. L’élof Palmer dit, « en plus de la création des amitiés, mon expérience cette dernière semaine m’a enseigné que malgré les différences de culture et de langue, les athlètes féminines militaires ont des défis semblables et il faut en discuter afin de les surmonter ». Hors le program de la conférence, les participants ont pu discuter le rôle d’entraîneurs, l’entraînement, les normes et les examens de la forme physique. Il était clair qu’il y a eu beaucoup de progrès afin de promouvoir la participation des femmes militaires dans le sport soit comme athlètes ou comme soutien. Par contre, il faut continuer de partager les leçons apprises et de créer des occasions pour développer de plus en plus la participation des femmes militaires dans les activités sportives.

À la fin de la conférence, le Maj Bramma et l’élof Palmer ont profité de l’occasion pour visiter une des facilités de la coupe mondiale de football à Durban, le stade de Moses Mabhida. CISM, comme la coupe mondiale, est quelque chose qui démontre la capacité pour le sport de réunir et de rassembler les individus qui viennent de partout au monde. Grâce à cette occasion pour les femmes militaires du monde de former des amitiés par leur implication au sport en commun, le thème « l’amitié par le sport » fut véritablement réalisé.